SEO On-page : Anatomie d’une page parfaite

SEO On-page : Anatomie d’une page parfaite

Une page optimisée pour le SEO se doit de respecter certains critères, techniques, de forme et de fond. Par exemple, elle doit présenter des balises HTML renseignées et optimisées, elle doit être structurée et son contenu doit contenir des mots-clés génériques et de longue traine placés de façon stratégique.

Beaucoup d'entre vous souhaitent augmenter la visibilité de leur site internet, parvenir à gravir les pages de résultats de recherche pour atteindre des positions plus intéressantes et gagner plus de trafic. Il n'y a rien de plus normal lorsque l'on crée un site web que de vouloir améliorer son référencement naturel. Or l'un des meilleurs moyens de booster le référencement Google d'un site est de travailler son SEO et donc d'optimiser chaque page pour le SEO.

En nous inspirant d'une infographie de Backlinko - site référence dans le secteur du SEO - nous vous avons concocté un article complet sur le sujet. On vous explique comment optimiser une page en 9 points avec en bonus une infographie résumant le tout pour garantir votre bonne compréhension !

Infographie seo on-page

Pour ajouter cette infographie dans votre blog ou sur votre site internet , il vous suffit de copier/coller ce code dans votre article ou page :

<a href="https://blog-fr.orson.io/seo-on-page-infographie" title="SEO On-page : Anatomie d’une page parfaite" target="_blank"><img src="https://blog-fr.orson.io/hs-fs/hubfs/infographie-seo-on-page.jpg" alt="Infographie SEO On-Page"></a> 

Le référencement on-page en structurant votre contenu

Votre contenu doit être structuré. Des titres et sous-titres doivent y être présents.

Mais attention, il ne suffit pas simplement de changer la typographie en agrandissant la police de vos titres et sous-titres. Vous devez placer des balises.

Le titre de votre contenu doit être encadré de la balise <h1>. Par exemple, sur cette page le h1 est “Infographie: Anatomie d’une page optimisée pour le SEO”. Techniquement parlant, le titre de ce contenu apparaît sous la forme de:

<h1>Infographie: Anatomie d’une page optimisée pour le SEO</h1>

Il en est de même pour vos sous-titres. Les balises <h2> sont des sous-titres, les <h3> des sous-titres de sous-titres, etc.

Structurer votre contenu est important. Premièrement parce que cela rend la lecture plus agréable pour votre lecteur et deuxièmement parce que les moteurs de recherches attribuent plus de poids à ces balises.

Par ailleurs, vos titres et sous-titres doivent contenir le mot-clé sur lequel vous souhaitez positionner votre page. Par exemple, notre mot clé ici pourrait être optimisation, optimiser ou SEO.

Le SEO on-page et votre chapô: utilisez les bons mots-clés

Le chapô de votre contenu c’est son introduction.

C’est une partie du contenu à ne pas négliger. Vous devez la travailler de sorte à y placer plusieurs mots-clés relatif au sujet de votre contenu.

Avec l’arrivée de la recherche vocale, le chapô de votre texte gagne en importance.

On s’explique ….

Lorsque vous faites une recherche vocale, parfois votre assistant vocal vous propose, comme sur desktop, une listes de résultats. Mais d’autres fois, il vous énonce la réponse à votre requête directement.

Votre but à vous qui créez du contenu ? Voir votre chapô utilisé comme réponse à une requête.

Pour cela, utilisez votre chapô pour donner la définition de votre mot-clé ou encore pour répondre à votre titre. Si votre titre n’est pas sous forme interrogative, ce n’est pas grave : vous pouvez utiliser votre chapô pour annoncer le contenu qui suit. Le corps de votre contenu servira à détailler vos éléments de réponse.

En bref, pour viser la position zéro, misez sur vos chapôs en:

  • utilisant des mots-clés dans vos 100 premiers mots
  • donnant la définition de votre mot clé
  • donnant une réponse à votre titre

Bien sûr, il ne faut pas ajouter des mots-clés pour le plaisir d'en ajouter. Pensez à votre audience, ne faites pas barrage à la lisibilité de vos contenus en le saturant de mots-clés. C'est avant tout pour les internautes que vous créez du contenu ! Sans compter que si votre contenu est saturé en mots-clés, Google s'en rendra compte et vous risquez de vous faire sévèrement pénaliser. 

Créez un site totalement optimisé au SEO ESSAYEZ MAINTENANT

Mots-clés: comment les trouver ? Comment les choisir ?

On vous parle de mots clés, mais comprenez-vous l’importance de ceux-ci ? Savez-vous comment les choisir ?

Pour trouver vos mots-clés, il existe plusieurs outils SEO en ligne comme 1.fr ou encore SEMrush. Identifiez les mots-clés de votre secteur grâce à ces outils et voyez si votre site est déjà positionné dessus.

  • Si votre site n’apparaît pas lors de la recherche d’un de vos mots-clés, c’est qu’il faut créer du contenu autour de cette expression en utilisant du vocabulaire spécifique. Vous avez un nouveau sujet de contenu !
  • Si vous apparaissez lors de la recherche d’une expression-clé mais que votre position laisse à désirer, alors écrivez un texte supplémentaire autour de ce mot-clé. Le principe étant simple : plus vous avez de pages optimisées pour une expression plus vous êtes visible lors de la recherche de celle-ci.

Mais attention, ne pensez pas qu’aux moteurs de recherches, respectez vos lecteurs. Comme on vous l'a dit plus haut, lorsque l’on vous recommande de placer des mots clés à tout bout de champs pour améliorer votre SEO cela ne doit pas se faire en dépit de la bonne lisibilité de vos texte. Lorsque vous choisissez vos mots-clés, réfléchissez bien. Il est inutile de choisir un mot clé très recherché si celui-ci n’a rien avoir avec votre secteur. Pensez aussi à vous positionner sur des mots-clés à faible ou à moyen trafic; des expressions de la longue traîne.

Il est extrêmement difficile de détroner et de devancer les leaders de chaque secteur qui se positionnent déjà en première position sur les mots-clés les plus recherchés. Si votre but est uniquement de prendre leur place, vous serez vite découragé. Alors misez sur les mots-clés à faible ou moyen trafic pour vous garantir une bonne visibilité.

Bien entendu, atteindre la première position sur des mots-clés à trafic élevé n’est pas impossible. Mais commencez déjà par atteindre la première page de résultats, puis les 5 premières positions, puis le top 3 des positions, etc … Il faut se fixer des objectifs en palier.

Le SEO on-page en travaillant le champ lexical utilisé dans votre contenu

De vos mots clés découlent des champs lexicaux. C’est-à-dire des familles de mots.

Par exemple, le champs lexical du jardinage serait:

  • graine
  • terre
  • engrais
  • pousse
  • pelle
  • rateau
  • etc

Pour bien se positionner sur un mot-clé, vous devez utiliser les termes qui découlent de votre mot-clé principal.

Ces termes permettent aux moteurs de recherche d’évaluer la pertinence d’un contenu. Or, qui dit contenu pertinent, dit bon positionnement dans les résultats de recherche.

Le SEO on-page et le netlinking: Incluez des liens internes et externes

Pour gagner en visibilité, ayez le réflexe « netlinking ».

Créez des liens externes

Vous mentionnez une marque, un site, un blog ? Indiquez le lien pointant vers celui-ci. Un produit ? offrez à votre lecteur un lien où l'acheter. Vous pensez que cela profitera à d’autre plus qu’à vous ? Détrompez-vous, en créant ces liens qui pointent vers des sites fiables et appropriés, c’est un gage de qualité que vous vous créez pour votre site web.

Placez des liens internes

Proposer à l’internaute de se rediriger vers la page de l’équipe ou encore vers l’une de vos pages traitant plus en profondeur un sujet mentionné dans votre article. Vous relierez ainsi plusieurs pages de votre site et créerez ce que l’on appelle un maillage interne. En construisant ce maillage, on améliore la qualité du SEO.

Créez un site totalement optimisé au SEO ESSAYEZ MAINTENANT

Booster son référencement on-page en ajoutant des visuels

Qui n’aime pas naviguer sur une page présentant de magnifiques visuels ?

Tout le monde aime le visuel et cela pour plusieurs raisons:

  • le visuel facilite la compréhension
  • le visuel aide à la mémorisation
  • le visuel permet d’améliorer l’expérience utilisateur
  • le visuel rend une interface chaleureuse, dynamique et humaine.

Pour vous, qui n’êtes pas visiteur de votre site internet, le visuel vous permettra d’attirer l’oeil des internautes. Avec des visuels percutants, attractifs et/ou intrigants, vous optimisez vos chances d’attraper des visiteurs dans vos filets. S’ils sont interpellés par vos visuels, ils prendront connaissance de votre contenu par curiosité, intérêt et/ou amusement.

Les critères d'un visuel optimisé

Un visuel peut aussi vous permettre de référencer votre site internet sur Google Image. Mais pour cela certains critères sont à prendre en compte dans le choix de vos visuels.

Premièrement la qualité. Vos visuels doit être qualitatif. Inutile d’ajouter un visuel s’il est flou et pixelisé. Si vous n’avez pas le temps de produire des visuels de bonne qualité, sachez qu’il existe des banques d’images gratuites où vous trouverez des visuels originaux, inspirants et libres de droits.

Ensuite, vous devez pensez à renseigner les attributs “alt” de vos visuels. Les attributs “alt”, sont des textes alternatifs. Ils sont importants puisque les moteurs de recherches ne sont pas aptes à voir nos images et à les décrypter. Il faut donc proposer un texte qui indique aux moteurs de recherches à quoi correspond votre visuel. Comme dans toutes vos balises et autre élément HTML, pensez à y inclure des mots-clés.

Pour finir, compressez vos images. Des images trop lourdes pourraient ralentir le chargement de vos pages. Or, avoir un site qui charge en peu de temps, c’est à dire en moins de 3 secondes est très important. Un site lent perd un nombre incroyable de visiteurs. Les internautes sont impatients, ils veulent accéder à un site sans avoir à attendre. Pour compresser vos images, vous pouvez utiliser des outils comme tinyPNG. Ces outils compressent vos images sans impacter leur qualité.

Le SEO on-page et le design de votre site: soyez responsive

En parlant de visuel, votre design est-il responsive ?

Pour rappel, un site responsive est un site dont le design s’adapte à tous les supports.

Un bon design se doit d’être responsive. Surtout maintenant que plus de 53% de l’utilisation d’internet est mobile. Un chiffre qui oblige les sites internet à s’adapter au mobile. Puisque les mobinautes soucieux de leur confort quittent les sites dont le design ne s'adapte pas à leur écran. Résultat ? Un taux de rebond qui ne cesse d'accroître.

D’où le concept Mobile First lancé par Google !

Un site mobile friendly, qu'est-ce ?

Un site qui respecte le concept mobile first est un site qui présente un design responsive et dont la vitesse de chargement est optimisée.

Pour réduire le temps de chargement de votre site internet, on vous l’a dit; compressez vos images. Vous pouvez aussi réduire le nombre de plugins présents sur votre site et vous limitez aux plugins que vous considérez être indispensables.

Pour ce qui est de votre responsive design, vérifiez tout de suite votre design et testez le responsive de votre site internet. Bonne nouvelle: si vous avez décidé de créer un site internet avec Orson.io, vous n’avez aucun soucis à vous faire, votre design est responsive !

Le SEO on-page et vos balises title et meta description

Sachez premièrement que vos balises title et vos meta description doivent être différentes sur toutes les pages.

La balise title

La balise "title" est le titre de votre page. Attention, ce n’est pas le titre du contenu: à ne pas confondre avec la balise h1.

Reprendre le nom du site et du contenu est souvent une bonne idée. À condition, bien évidemment, que vous avez respecté la première règle citée dans cet article et que vos titres d’articles contiennent vos principaux mots-clés.

La meta description

La meta "description" est un résumé de votre page.

Cette balise est particulièrement importante, c’est un résumé de ce que votre lecteur va y trouver. C’est donc la seule description qu’il pourra lire sur les résultats de recherches avant de cliquer sur votre lien. Il faut qu’elle soit convaincante, qu’elle donne envie de cliquer sur votre lien et qu’elle contienne les mots-clés recherchés par l’internaute afin d'accroitre votre taux de clics.

Faites attention, les moteurs de recherches n'afficheront rien sur la page de résultat en format mobile au-delà de 154 caractères. Or le mobile, c’est important ! Soyez donc synthétiques : allez droit au but !

Le référencement on-page et les réseaux sociaux

On en voit presque partout et pourtant on y pense pas nécessairement: les boutons de partage sur les réseaux sociaux ! Eh oui, parce que la création de contenu ne suffit pas. Il faut aussi promouvoir le contenu en question !

En plus d’en parler autour de vous et sur vos réseaux sociaux - plateformes sur lesquelles vous vous devez d'être présent - invitez vos visiteurs à partager votre contenu eux-aussi.

Les réseaux sociaux représentent des communautés considérables. Ne passez pas à côté d’une chance inouïe de voir votre contenu faire le tour de la toile.

Sans compter que plus un contenu sera partagé et relayé sur les médias sociaux, plus on parlera de vous sur la toile.

Conséquences ? Vous gagnez en notoriété, en visibilité et en positions !

Vous savez ce qu’il vous reste à faire ? À vous définir d'inclure ces nouvelles informations dans votre stratégie de référencement naturel pour atteindre les premiers résultats des SERP ! 

Comme toujours, n'hésitez pas à nous faire part de vos avancées et de vos questionnements en commentaire. 

Votre site est-il efficace ?

Rebecca Bonef

Rebecca Bonef

Rédactrice web Orson