tests site web

Tester un site web : la liste des tests à faire pour votre site internet

Une fois la création de votre site internet terminée, avant de le publier, il est important de faire des tests de votre site web afin de vérifier qu’il n’y a pas de problème. Cela vous permettra de mettre la lumière sur les éventuels blocages qu’il peut y avoir sur votre site notamment sur la vitesse de chargement, le référencement, le responsive design, la sécurité, l’expérience utilisateur… En effet, cette étape de test compte (vraiment) pour les moteurs de recherche, car ce sont eux qui déterminent votre position sur les pages web selon les critères que nous allons évoquer.

On vous explique comment faire une analyse globale de votre site !

tests site web

Pourquoi effectuer des tests sur votre site web ?

Le but de tester son site web est de vérifier les failles que pourraient contenir votre site internet. Que ce soit en matière de référencement, de qualité de contenu ou encore des erreurs techniques, ces différents tests vous permettront de voir les éventuels problèmes.

En conséquence, vous corrigez vos erreurs pour avoir un site performant et bien classé par les moteurs de recherches.

Pas de panique, on voit ça tout de suite…

Quels sont les tests à réaliser ?

Vous pouvez réaliser divers tests sur votre site web pour vous assurer de la performance de votre site.

Avant de publier votre site internet

Le contenu de votre site web

On dit souvent que le contenu est roi 👑

Cela est véridique ! En effet, le contenu a une place très importante dans le succès d’un site internet, c’est pour cela qu’il faut rédiger du contenu intéressant et de haute qualité pour ces visiteurs. C’est comme cela qu’ils vous accorderont leur confiance et vous accroîtrez votre crédibilité.

De plus, il est primordial d’apporter une attention particulière à la relecture de votre contenu, les fautes d’orthographe et de grammaire ne sont pas pardonnables en création de contenu. Passez à la loupe les articles de blog, jusqu’au titre des pages, en passant par les CTA (boutons d’appel à l’action).

Cela permet de montrer à vos visiteurs que vous vous préoccupez de l’image de votre entreprise. Pour vous aider, vous pouvez installer des extensions comme LanguageTool, Grammarly, qui vous permettront de corriger les erreurs de frappe et de langage.

Les images

Dans un site internet les images aident à la lisibilité, en coupant votre texte avec des images, vous rendez la lecture davantage agréable. Dans ce cas, il faut choisir des images ayant une bonne résolution, veillez à ne pas redimensionner ces images au risque de perdre la qualité.

Cependant, si vous insérez des images dans votre site internet, utilisez un logiciel qui optimise vos images en compressant leur taille/poids.

Les outils comme TinyJPG, ou encore WebP Converter sont performants. En compressant vos images dans une de ces solutions, vous aurez des pages qui se chargeront plus rapidement et donc cela aura un impact sur votre position dans les moteurs de recherche.

💡 Si vous n’avez pas d’images à votre disposition, vous pouvez prendre des images sur des banques d’images libres de droits : Unsplash, Flickr…

Pas de panique, ce n’est pas sorcier !

Le référencement

… Avec un peu d’organisation ça va rouler !

Une fois votre site internet crée, vous devez vérifier les liens que vous avez faits entre les différentes pages du site web afin de ne pas avoir un lien qui redirige le visiteur vers une page vierge.

referencement

Ensuite un travail de recherche de mots clés vous attend. Le référencement est un point à ne pas négliger quand vous créez un site internet. Effectivement, il vous permet de vous positionner sur les moteurs de recherche. Les mots clés doivent être placés pertinemment dans le texte, ils doivent revenir assez régulièrement, mais attention à ne pas trop en faire. Si vous en abusez, cela est considéré comme de la suroptimisation et est sanctionnée par Google.

En ce qui concerne les titres Hn de vos pages, il doit y avoir un seul H1 puis de manière logique H2, H3, H4…Le but étant de créer une hiérarchie, placer vos mots clés dans les titres, afin que les robots de Google, qui passe sur vos pages pour l’indexation de votre site, soient en mesure de comprendre la structure de votre site.

La metadescription doit être rempli, c’est ce qui permet de donner une description de votre page sur le moteur de recherche.

Nous avons vu plus haut que les images doivent être nommées. C’est ce que l’on appelle les balises Alt il s’agit de la description de votre image. Cette description doit être courte et pertinente, c’est un bon moyen ici de glisser quelques mots clés.

L’expérience utilisateur

L’expérience utilisateur, c’est prendre en compte comment l’utilisateur perçoit votre site en termes :

  • D’ergonomie du site,
  • De la navigation
  • Du contenu.

Afin de voir si votre site est simple d’utilisation, vous pouvez le faire tester à vos proches, comme ça vous pourrez effectuer des modifications en fonction des remarques que ce dernier fera.

💡 Astuce : mettre sur votre logo un lien qui redirige directement vers votre page d’accueil.

tests site web

Vous avez passé au peigne fin, grâce aux tests, votre site web avant de le publier et vous avez ajusté en conséquence. Passons maintenant à l’après publication de votre site !

Alors comment faire pour suivre la performance de son site une fois publié ?

Voici la marche à suivre 👇

Après la mise en ligne de votre : suivi de la performance de votre site web

Relier son site à Google Search Console

C’est une étape obligatoire pour savoir si votre site a été indexé par Google. L’indexation consiste pour les robots de Google à passer sur votre site pour analyser, classer les pages d’un site avant de les faire apparaître dans les pages de résultats.

D’où l’intérêt de relier son site à Google Search Console (GSC) afin de voir le trafic sur son site. Si votre trafic est égal à zéro sur le tableau de bord de GSC, cela veut dire que votre site n’a pas été indexé.

Relier son site à Google Analytics

Google Analytics permet de sortir une multitude de chiffres basés sur les performances de votre site. Par exemple, le nombre de visiteurs, la durée moyenne que passe les visiteurs sur votre site, ainsi que le taux de rebond, il s’agit du pourcentage de visiteurs qui quittent votre site en ayant consulté une seule page.

La vitesse de chargement de votre site

Évaluer la vitesse de chargement de votre site afin de savoir en combien de temps vos pages se chargent elles. En général la vitesse de chargement d’un site web se situe entre 1s et 5s.
En effet, ce paramètre est pris en compte par Google pour votre positionnement sur la page de résultats. Voici un site permettant d’évaluer la vitesse de chargement de votre site, qui conviendra aux débutants comme aux expérimentés : SiteChecker.

À faire de temps en temps :

  • Vérifier votre indexation
  • Vérifier si vos liens sont toujours consultables
  • Mettre à jour les articles si vous tenez un blog

Vous vous demandez : Quels sont les outils pour tester un site web ? Ça tombe bien on aborde cela juste après 👇

Quelques outils pour tester votre site web

Voici 3 outils simples pour tester votre site web.

PageSpeed Insights

Il s’agit d’un outil, propulsé par Google, qui calcul la vitesse de chargement d’une page sur ordinateur et mobile. PageSpeed Insights partage les points à améliorer puis les classes par ordre de priorité. Ensuite, il donne des pistes pour résoudre les problèmes détectés.

GTmetrix

Cet outil permet de tester et d’optimiser la vitesse d’un site, après analyse, il vous donne des conseils pour optimiser votre site. GTmetrix croisent deux outils : PageSpeed Insights de Google et Yslow de Yahoo!.

Pour chaque page testée, GTmetrix donne un rapport détaillé de chaque analyse. Il propose deux formules, une gratuite et une payante.

Pagelocity

Pagelocity est un outil qui permet l’analyse de vos pages en prenant en compte trois fonctions principales d’un site.

Qui sont les suivantes…

Le SEO il identifie les URL et les titres longs, grâce à cela ce dernier vous permettra de perfectionner votre référencement de votre site. De plus, il analyse la performance en vérifiant la taille des images et la vitesse de chargement de votre site. Enfin, l’outil s’intéresse au code en analysant les balises metadescription et votre CSS.

Maintenant que vous connaissez la liste des tests à effectuer pour votre site web, plus d’excuses vous allez déchirer sur le web !

Capucine Herzog

Spécialisée dans la création de contenu, férue du marketing digital et d'Instagram. Mon clavier d'ordi en est témoin je rédige pour vous informer des dernières actualités du web !