Champ lexical

Qu’est-ce-qu’un champ lexical ?

Un champ lexical est un ensemble de mots (clés) ou d’expressions se rapportant à un même thème. Autrement dit, il s’agit de différents termes qui appartiennent à une même famille. Bien qu’avoir des champs lexicaux vastes d’agrandir le vocabulaire utilisé pour éviter de répéter le même terme  en le remplaçant par d’autres mots dans le corpus de son contenu, il n’est question ici, ni de choix stylistiques, ni de sens des mots. Mais simplement d’associer certains mots à une même idée, une même thématique. Ces mots peuvent être antonymes comme des synonymes, ils ne doivent pas obligatoirement signifier la même chose. La seule contrainte étant qu’ils renvoient à un seul et même thème. Définir un champ lexical, c’est faire une catégorisation lexicale.

En l’occurence, le champ lexical du terme « champ lexical » pourrait comprendre:

  • Lexique
  • Lexical
  • Sémantique
  • champs lexicaux
  • Lexicologie
  • Mots

Tous ces mots, et on en passe, font partie du même champ lexical. Bien sûr, un même mot peut faire partie de plusieurs champs lexicaux, de plusieurs familles de mots.

Maintenant que le cours de français est terminé, on passe à la suite : on s’intéresse à l’importance du champ lexical pour les éditeurs de sites mais aussi pour les rédacteur web qui souhaitent bien positionner leur site web.

Pourquoi faut-il définir son champ lexical avant de concevoir votre site web ?

Pour le comprendre, il suffit de savoir comment fonctionnent les moteurs de recherche (Google ….).

Ce sont des ordinateurs, donc sans émotion ni réelle capacité d’analyse.

  • Ces ordinateurs mémorisent les termes que les internautes tapent dans la barre de recherche (exemple : ou trouver un restaurant libanais à Amiens). On nomme cela: mots clés,
  • Ces ordinateurs analysent ensuite régulièrement les pages publiées sur le web et les termes qui y sont écrits,
  • Les pages sont alors classées par Google,
  • Dès lors qu’un internaute va taper un mot clé (exemple: où trouver mots clés un restaurant libanais à Amiens), il va sortir de sa bibliothèque les pages qu’il considère pertinentes et les présenter à l’internaute par ordre de pertinence. Une page de votre site correspond parfaitement à la requête de l’internaute, vous avez de bonnes chances d’être en bonne place sur la page de résultat de Google.

D’ailleurs, constatez que Google écrit en gras les différents mots clés qu’il a identifié dans les pages qu’il vous présente.

C’est ici que la magie opère. Votre champ lexical est la base de votre travail de référencement naturel. Sans lui, vous n’arriverez jamais à être visible, vous ne pourrez pas publier des contenus pertinents, c’est-à-dire précis, répondant à une attente particulière de vos visiteurs.

N‘hésitez pas à demander à vos prestataires, s’ils ont fait pour vous ce travail. Leur réponse vous orientera sur la qualité de la création qu’ils vous ont vendue.

Méthode pour créer son champ lexical

  • Définir le positionnement de votre société c’est-à-dire les termes qui caractérisent votre offre, vos produits, vos équipes, votre implantation au regard de vos concurrents.

Écrivez toute la liste de mots et d’expressions auxquels vous pensez. Faites ce travail en équipe si possible afin d’être le plus créatif et imaginatif possible. N’hésitez pas à sortir du cadre strict de votre métier pour trouver des expressions en phase avec votre métier, posez vous aussi la question des termes utilisés par vos concurrents.

À ce stade, notez tout – sans vous limiter. Vous allez très vite trouver 200 – 300 – 500 termes et c’est normal.

Écrire tout cela va permettre, à la relecture, d’identifier des termes qui vous caractérisent. Ces termes doivent être la base de votre champ lexical.

  • Organiser tous ces termes par grandes catégories. Par exemple vous vendez des produits de revêtement de sol. On peut facilement imaginer que vous avez des catégories du type:
        • Décoration
        • Bâtiment
        • Revêtement de sol
        • Réhabilitation
        • ….

Vous venez de définir votre champ lexical. Il est riche et vaste et tout l’enjeu maintenant est de le réduire afin d’en sortir les termes qui correspondent à la manière dont les internautes s’expriment.

  • Éliminez de votre liste tous les termes techniques, le jargon métier (ou alors, traduisez-le en langage client). Exemple: aucun client ne dit « optimiser mon SEO » mais plutôt « booster ma visibilité sur internet ».

À ce stade, vous allez éliminer 50% à 70% des termes que vous avez rédigés.

  • Écrivez maintenant ces expressions comme le feraient vos clients. Demandez à vos commerciaux si besoin, ils sauront naturellement vous donner les bons termes. Cette phase est essentielle, plus ce travail sera précis et plus votre champ lexical sera exploitable pour internet. Pour être concret. À votre avis vos clients disent-ils « vente de voiture » ou « acheter une voiture » ?
  • Il vous reste maintenant à classer ces termes par ordre de pertinence. L’idéal est de trouver une expression très précise qui est souvent demandée sur internet.

Pour savoir cela, c’est très simple. Google met à votre disposition un outil : Google Adwords qui vous permet de connaître pour chaque mot clé, le volume de demandes mensuelles.

Cet outil très puissant propose de nombreux critères de tri (par mots clés pays, par site internet – ….) et vous proposent même des associations de mots clés.

À ce stade, l’objectif n’est pas de vous jeter sur le premier terme parce qu’il y a beaucoup de personnes qui l’utilisent. Restez centré sur le champ lexical que vous avez défini, car c’est lui qui vous caractérise et vous permettra d’être identifié comme…. le bon expert.

Synthèse sur le champ lexical

Votre liste de mots clés est maintenant identifiée. En général, 30 à 40 mots et expressions au maximum caractérisent précisément votre entreprise.

Il va vous falloir les utiliser dans les pages de votre site afin que celles-ci soient identifiées par Google et présentées aux personnes qui font une recherche pour laquelle votre entreprise est pertinente. De nombreux articles de notre blogs vous expliquent comment faire : exemple « Le titre de vos pages« .

Nous espérons vous avoir convaincu. Sans un champ lexical précis, votre site n’a aucune chance d’être visible. Bien sûr ce travail prend du temps (entre 3 et 4 jours de travail) et représente  donc un investissement.

Ceux qui connaissent les enjeux du web n’hésiteront pas à le faire ou à le faire faire (par Orson par exemple).

François Mathieu

En charge des partenariats et de la rétention client. Il rédige principalement sur la création de site internet et le web-marketing. Il aime aller à l'essentiel