Connaître l’audience d’un site grâce à Google Analytics

Qui, comment, quand , quoi, combien, d’où, pourquoi… ?

Vous voulez tout savoir sur le trafic de votre site internet. Et vous avez bien raison !

Optimisez avant tout le référencement naturel de votre site pour booster votre présence en ligne et donc votre trafic. Si vous avez un site web, mais que vous n’utilisez pas encore d’outils d’analyse de votre trafic, pour estimer votre position sur les moteurs de recherches ? Sachez que le plus connu d’entre eux, Google Analytics, est gratuit, puissant et accessible.

Pour savoir comment installer cet outil pour votre site Internet, consultez notre article : installer Google Analytics.

Une fois que vous aurez connecté votre url à ce logiciel, vous pourrez observer vos visiteurs, l’activité et le trafic sur vos pages… et en tirer toutes sortes de conclusions utiles ! Autant pour l’amélioration de votre site, pour son référencement, pour ses performance et son efficacité.

 

Audience, acquisition, comportement, conversion, search console, et data studio sont autant d’éléments de Google Analytics, que nous allons, de ce pas, vous expliquer.

 

 

 

 

Évaluer l’audience de votre site internet

Voyons, dors et déjà, ce qui nous intéresse le plus : à savoir votre public adoré. Examinons ensemble l’onglet Audience de votre site !

Pour comptabiliser votre audience, Google Analytics raisonne de deux façons différentes : soit en nombre de sessions, soit en nombre d’utilisateursLa deuxième option sera sans doute plus parlante pour vous, car un utilisateur (anciennement appelé visiteur unique), peut effectuer plusieurs sessions.

 

La section Audience vous permet également de comptabiliser :

  • le nombre de pages vues,
  • le nombre de pages par session,
  • la durée moyenne des visites,
  • le taux de rebond (les visiteurs qui ont vu une seule page du site, et qui en sont immédiatement partis),
  • mais également des données démographiques et géographiques,
  • et les centres d’intérêt et le comportement (fréquence/récence, nouveaux/connus).

 

Ca fait beaucoup de chiffres. Et vous avez peut-être déjà un peu la tête qui tourne. Mais restons concentrés 😉 , car cela nous donne des indications précieuses : mieux vous connaîtrez votre public, mieux vous serez à même de créer le contenu qui les intéresse, de répondre à leurs attentes, et de vous adresser à eux, de la façon la plus adaptée.

 

On continue l’exploration…

 

Identifier les caractéristiques de votre audience

Toujours dans l’onglet Audience, vous trouverez des sections, traitant des données démographiques et géographiques, sur votre public :

 

  • d’où viennent-ils,
  • quelles tranches d’âge et
  • quels sexes sont les plus représentés.

 

En apprenant au sujet de leurs goûts et de leurs habitudes, vous saurez vous adapter à ce qu’ils aiment, et publier au bon moment, pour attirer le plus de monde possible sur vos pages.

Des informations sur les supports utilisés pour consulter votre site sont également à votre disposition :

 

  • mobile,
  • tablette, ou
  • ordinateur de bureau, ou encore,
  • le navigateur privilégié,
  • la résolution d’écran,
  • etc…

 

Encore une fois, en regardant ces données, vous saurez en tirer les conséquences les plus utiles pour la fréquentation de votre site : si par exemple, votre public navigue très majoritairement sur mobile, ne lésinez pas, et mettez le paquet sur la version responsive de vos pages !

 

On arrive maintenant à un autre type de données : la provenance de vos visiteurs. Vous allez voir, c’est plutôt passionnant…

 

Déterminer vos canaux d’acquisition

La partie Acquisition vous explique comment vos visiteurs sont venus sur votre site, et vous ne devez pas le négliger. 

Pourquoi ? Parce que cela vous donne des informations essentielles, sur des problématiques cruciales. Et vous fournit des réponses précises, à des questions épineuses, que vous vous êtes sûrement souvent posées, comme :

 

  • quels sont les meilleurs moyens de diffusion pour vos pages web ? 
  • quelle est l’ampleur de votre notoriété sur internet ?
  • quels mots-clés sont les plus porteurs pour votre site ?
  • … 

 

Du fait, vos visiteurs peuvent provenir de différents canaux, et il est intéressant de voir lesquels sont les plus performants pour vous, lesquels vous gagneriez à développer, ou que vous devriez au contraire abandonner. 

 

Certains internautes arrivent à partir :

  • des réseaux sociaux (publications gratuites ou bien publicités sponsorisées),
  • directement en tapant votre adresse url,
  • par le biais de mots-clés dans un moteur de recherche, ou,
  • via un site référent (un blog, un article de journal…) ?

 

En parlant de site référent, vous êtes certainement curieux de savoir, qui diable, parle de vous ?

 

Trouver les sites qui parlent de vous

Avoir des sites tiers qui parlent de vous, et contiennent des liens vers vos pages, est généralement une très bonne chose. C’est le signe que votre site intéresse. Cette donnée est d’ailleurs particulièrement valorisée par Google, pour le référencement naturel.

Vous pouvez consulter le trafic généré, grâce à ces sites externes dans la section Sites référents, comprise dans l’onglet Acquisition.

 

 

 

Comportement de vos visiteurs

Vous savez, dès lors, combien de visiteurs sont sur votre site, et également, désormais, par quel biais ils sont arrivés. 

Maintenant, il serait opportun de savoir, dans le détail, quelles pages de votre site sont les plus visitées. Et, surtout, de comprendre pourquoi. Et, éventuellement; d’essayer d’orienter vos visiteurs vers vos pages les plus pertinentes, sur le plan marketing, par exemple.

En effet, si vous avez créé des pages de conversions, un internaute qui atterrit sur la page d’accueil a, en principe, moins de chances de les consulter, que s’il arrivait directement sur la page désirée. Par conséquent, il sera peut-être judicieux, dans ce cas, d’ajuster les liens inclus dans vos communications.

Vous pourrez également observer le taux de rebond de vos pages et donc leur capacité de rétention des visiteurs. Là encore, il est intéressant de se pencher sur les raisons qui gouvernent ce chiffre, qu’il soit bas ou élevé. 

Un taux de rebond faible, indique que votre page a su séduire les visiteurs, et les inciter à se balader plus loin sur votre site.

A l’inverse, un taux de rebond plus haut, montre que les internautes ont quitté la page rapidement

Il va falloir essayer de comprendre pour quelle(s) raison(s). Ce peut être parce que les informations qu’ils y ont vues, n’étaient pas pertinentes, c’est vrai. Mais ce peut être aussi parce que, au contraire, ils ont tout de suite trouvé la réponse à leurs questions.

La vitesse de chargement de la page fait aussi partie des critères qui peuvent être à l’origine d’un faible pourcentage de rétention : plus la vitesse de chargement des pages est importante, plus la navigation sera fluide, et entraînera le visiteur à rester. 

Concernant les pages de votre site, vous pourrez découvrir ce score, sur Google Analytics, dans le sous-menu “Vitesse du site”. Ce sera donc aussi un levier sur lequel vous pourrez agir pour tirer le meilleur de vos pages web.

 

On a vu comment l’analyse de votre audience, via Google Analytics, était une façon déterminante et efficace de trouver des pistes d’amélioration pour votre site web, et d’optimiser ses performances.

Procéder à l’observation méthodique de votre public, et de son comportement, est une clé, un sésame même, vers votre succès sur le web. 

 

Pas d’hésitations donc, plongez dans les chiffres, les scores, les pourcentages, les indices et les taux de votre site, et pulvérisez tous les records !

 

Frédérique Biau

Traductrice et Rédactrice autour des Nouvelles Technologies et du Web. Frédérique est en charge de partager nos astuces avec l'art et la manière !