Les Métiers du Marketing Digital : la liste de 2019

Quel sujet intéressant que les métiers du marketing digital ! Voici un article plein de rebonds.

Dans ce sujet nous allons tenter d’expliquer les différents métiers du marketing digital. Aujourd’hui, il est parfois compliqué pour les étudiants ou même pour les professionnels de comprendre l’éventail complet des différents postes qui touchent au marketing digital. 

 

Waouh ! Sérieux ? Pour le moment, aucun scoop, avançons…

 

Certains métiers du digital s’imposent comme une évidence dans le monde professionnel et  il est essentiel de les comprendre ou de les connaître à minima tant ils peuplent le paysage. Nous avons donc décidé chez Orson.io de rédiger un petit guide… un registre de ces différents métiers directement liés au marketing digital.

Nous allons mettre à jour l’article au fil des différentes interviews et entretiens avec des protagonistes en activité ! 

Nous avons aussi décidé de ne pas afficher les salaires qui dépendent beaucoup de votre profil mais aussi de l’entreprise. Nous tentons ici de développer les motivations et capacités nécessaires. Dans cette liste, chaque métier est unique.

Les métiers du marketing digital :

 

Avant même de vous donner la liste, petit rappel de ce qu’est le marketing digital. Le marketing digital regroupe l’ensemble des pratiques et techniques appliquées aux nouvelles technologies et à l’environnement digital. 

 

Hmmm…et en d’autres termes ? 

 

En d’autres termes, le marketing digital est partout, du moment où vous avez l’idée même d’un besoin, d’une envie jusqu’à l’acte d’achat. Il s’installe dans notre vie de manière de plus en plus implicite. Dans un mouvement doux et délicat, le marketing change de visage et ce marketing digital crée des emplois. Voici notre liste. 

 

metiers marketing digital

 

Le Rédacteur Web

Son rôle : 

Le rédacteur web est le premier métier de notre liste car trop souvent mis de côté. La rédaction est la pierre angulaire d’une stratégie de marketing digitale efficace. 

La rédaction web amène à rédiger pour différents supports : site internet, blog, réseaux sociaux, tunnel de conversion client, relation client, tutoriaux et guides en tout genre. Ainsi le rédacteur web doué d’une compétence double est à la fois en mesure de comprendre les interrogations des clients actuels et celles des clients en devenir. 

Souvent comparé à tort à un “Journaliste 2.0”, il existe une réelle casquette marketing sur ce poste qui demande à la fois d’être capable de rédiger à grande vitesse, qualitativement mais aussi de comprendre son audience et d’être force de proposition. 

Le rédacteur web peut à la fois être directement amené à travailler en interne dans l’entreprise mais il peut aussi être indépendant et ainsi travailler sur plusieurs dossiers et pour plusieurs clients. 

Quelles compétences pour être rédacteur web : 

La rédaction est une passion, un amour indéfectible entre les mots et vous-même. Si vous n’êtes pas passionné(e) par des petits accents sur des e, des i et que vous n’êtes pas fou/folle de grammaire et d’orthographe, de storytelling et de lecture, alors, tournez la page et passez au métier suivant. 

Quelques compétences nécessaires :

  • Amour des lettres
  • Patience, application et remise en question constante
  • Capacité d’apprentissage de sujets divers et variés
  • Orthographe irréprochable
  • Connaissances techniques web (SEO, storytelling…)

Qui pour être rédacteur web :

Il n’y a pas réellement d’études consacrées au métier de rédacteur web. Les origines des profils sont diverses. 

  • Journalisme
  • Communication
  • Reconversion professionnelle
  • Formations
  • Passionné(e)s d’écriture

Il n’y a pas de parcours typiques espérés pour être rédacteur web mais la concurrence est féroce entre les bons profils, les indépendants et les entreprises étrangères de rédaction. Cependant les moteurs de recherches fonctionnent sur un principe sémantique, autant dire qu’il y a du boulot ! 


metiers du marketing digital

Le Content Manager

 

Son rôle : 

Le content manager est le garant des stratégies de content marketing. Autrement dit, c’est le garant d’une stratégie efficace de contenus. Ce métier digital est un savant mélange entre les techniques de rédaction pour le web et le marketing digital. 

Le content manager dessine la stratégie pour optimiser un site, un blog ou n’importe quel support sur les moteurs de recherche. Il détermine l’axe et le ton de rédaction des différents contenus qui sortent. 

Son champ d’action est, en général, tourné vers la stratégie marketing digital d’acquisition pour les différents contenus destinés à répondre à des problématiques prospects. Il travaille également en étroite collaboration avec le responsable communication sur les contenus destinés aux clients ou bien même en interne. 

Il y a aussi une partie importante de gestion de temps et de planning. Trouver les contenus à distribuer entre les rédacteurs et les possibles équipes audiovisuelles, écrire le rétro-planning, pousser les contenus sur les différents canaux, le tout en gardant toujours une main dans la rédaction pour ne pas perdre la ligne. 

 

Quelles compétences pour être content manager : 

La gestion d’une stratégie de contenus, d’une stratégie éditoriale ainsi qu’une équipe de rédacteurs demande beaucoup de sérieux, de motivation, d’envie et d’abnégation. Relever des défis, conserver une passion pour la rédaction et les contenus reste, en général, obligatoire pour ce poste. 

  • A la fois chiffres et lettres vous êtes à équidistance de Voltaire et d’Einstein
  • Amoureux/se de longues rédactions et des tableurs Excel
  • Organisé(e), la rigueur et l’organisation sont dans votre nature
  • Une touche de management et de gestion humaine est nécessaire
  • Compétences techniques poussées (SEO, ads, social media)

Qui pour être content manager :

Les études sont assez variées pour arriver à ce poste. En général, un Bac+3 est demandé à minima sur les fiches de poste. En revanche, les formations sont assez diverses. 

  • Commerce
  • Formation digitale
  • Journalisme
  • Communication

Encore une fois pas de parcours exclusif attendu même s’il existe aujourd’hui une dominance Commerce / Communication pour ce métier digital à mi-distance entre le marketing et la rédaction


metiers dans le marketing digital

Expert Social Media

Son rôle : 

L’expert social media est la personne en charge des réseaux sociaux d’une entreprise, de ses propres réseaux sociaux mais aussi pour des clients si nous parlons d’agences ou d’entreprises de prestations. 

L’expert social media est aussi appelé social media manager. Il est au croisement des stratégies d’inbound marketing et de brand marketing. Il évolue au sein de l’équipe marketing et communication.

Multitâche dans de petites structures, il participe aussi activement à la création de stratégies éditoriales, de contenus sur la marque employeur et d’autres éléments liés au “branding de l’entreprise ». C’est donc un poste à double casquette, à la fois « corporate » pour l’entreprise et « marketing » pour la génération de clients. 

L’expert en social media est impacté par l’ensemble du tunnel de conversion des clients de l’entreprise, du premier contact à la fidélisation. Il peut être sujet de créer la stratégie de marque de l’entreprise, de contenus sur les réseaux sociaux, de répondre aux clients directement voire parfois de prendre le capitanat sur certains sujets d’acquisition en relation directe avec le responsable d’acquisition. 

Quelles compétences pour être expert social media : 

Dans un premier temps, vous devez être un(e) fan absolu(e) des réseaux sociaux. Encore un scoop ! 

Plus concrètement, vous devez être en mesure de voir l’aspect business des réseaux sociaux, de créer autour de ça une visualisation stratégique autant dans l’idée d’acquérir des clients que de développer l’image de marque de votre entreprise. 

  • Capacités d’organisation, de planning, d’équipes
  • Compétences poussées en publicités sur les réseaux sociaux
  • Attirance pour les sujets de communication interne
  • Une bonne dose d’adaptabilité et de relation client

Qui pour être expert social media :

Les profils sont souvent assez similaires, liés à une formation en commerce ou en communication, parfois indépendants ou salariés. Quelques formations : 

  • Commerce
  • Communication
  • Digitale
  • Formations autonomes
  • Reconversion professionnelle

Il sera aussi souvent demandé un bagage Bac+4 ou +5. 


les metiers dans le marketing digital

Responsable SEO

Son rôle : 

Le SEO manager est le porte-lance de la stratégie marketing par les moteurs de recherche. Sur le marché français, aujourd’hui, plus de 90% du trafic de requêtes est dominé par Google. Son travail se centre donc sur l’optimisation des différents supports web de l’entreprise. 

 

Concrètement ? 

 

Concrètement, dès qu’un internaute fait une recherche sur google s’annoncent alors les prémices d’une bataille féroce. Une fois que vous avez dépassé les trois / quatre annonces publicitaires, il se livre en arrière plan du moteur de recherche une guerre féroce entre les entreprises pour figurer en première position des résultats de GoogleIl faut savoir que 80% des clics se dirigent vers les trois premiers résultats.

L’objectif du SEO manager est d’éviter à une entreprise le dicton : l’important n’est pas de gagner mais de participer. En SEO, il faut gagner, sans quoi vous disparaissez dans les abîmes des moteurs de recherche. 

La stratégie de marketing digitale de nombreuses entreprises se tourne vers ce levier à la fois “gratuit” mais aussi terriblement efficace. Un internaute qui cherche quelque chose est bien plus proche d’un acte d’achat qu’un internaute qui reçoit une publicité. 

 

Quelles compétences pour être responsable SEO : 

Les compétences du responsable SEO sont assez facilement explicables car le responsable SEO est un professionnel des moteurs de recherche. A l’aise avec les différentes MAJ des algorithmes de Google, les compétences s’acquièrent au fur et à mesure des différentes expériences, erreurs, réussites pour mettre un site en premier sur google

Voici quelques compétences nécessaires pour ce poste : 

  • Compétences rédactionnelles
  • Connaissances parfaites de Google et des moteurs de recherche
  • Connaissances techniques de développement web
  • Capacité à gérer une équipe

Qui pour être responsable SEO :

Le responsable SEO possède un profil assez atypique, parfois incompris. Il dirige cependant un des canaux d’acquisition les plus importants pour une entreprise. 

Vous devez donc avoir un profil assez technique et communiquant, être capable d’exprimer aux autres membres de l’équipe ce que vous faites au quotidien, tenir des reportings et avoir un esprit de compétition assez poussé. 

Quelques formations pour devenir responsable SEO : 

  • Commerce
  • Communication
  • Informatique
  • Formations personnelles et formations dédiées à ce métier


marketing digital la liste des metiers

Traffic Manager & Responsable d’Acquisition

Son rôle : 

Au tour du traffic manager & responsable de l’acquisition !

Profession explicite, elle consiste en majeure partie à générer du flux, envoyer des internautes, les basculer en leads puis en prospects et enfin en clients. Autrement dit, le traffic manager est le garant de la création de trafic, de son analyse et de la bascule d’un internaute simple vers un potentiel client. 

C’est un pont essentiel entre les différentes équipes marketing, communication et CRM. Qu’importe la structure dans laquelle il ou elle travaille ce poste devient rapidement essentiel afin de lancer et de gérer une stratégie d’inbound marketing.

Ce métier est au coeur des métiers du digital, magicien des données, grand précepteur des informations, créateur de trafic et chevalier de la conversion client ! Son rôle est aussi souvent lié au management d’une équipe contenant divers profils comme des rédacteurs web, des responsables SEO / SEA, Ux designer, etc. 

 

Quelles compétences pour être traffic manager & responsable d’acquisition : 

De la création de stratégies d’inbound marketing à l’analyse de données et la conversion client, c’est un poste couteau suisse. A la fois chiffres et lettres, vous êtes mi figue mi raisin, partagé(e) entre analyse de données et gestion humaine. 

  • De solides compétences techniques : SEO, SEA, ads, langages web
  • Communication interne et management
  • Analyse de données

 

Qui pour être traffic manager & responsable d’acquisition :

Comme nombre de ses compères, il n’y a pas de formations précises espérées bien qu’une dominance pour les formations “Commerce” existe avec un bagage Bac+4 / +5. 

Quelques formations liées au poste : 

  • Commerce
  • Informatique
  • Communication digitale
  • Ingénieur

Véritable gardien de l’acquisition de clients, nous terminons cette liste avec ce poste au centre de toutes les stratégies d’acquisition en ligne pour n’importe quelle entreprise quelque soit le secteur d’activité.


Ux designer

Ux Designer 

Son rôle :

L’Ux Designer, abréviation pour le métier de User Experience Designer est la personne en charge du design des différents parcours clients pour un site internet ou une application. 

Il peut souvent être à la frontière du product designer qui est en charge de la création des fonctionnalités ainsi que de l’évolution du produit. Un Ux sera par exemple en charge de réaliser ou de commander des ateliers de tests clients sur différentes possibilités de parcours afin de choisir la solution la plus adaptée.

L’Ux designer sera principalement chargé d’analyser et de comprendre les comportements des utilisateurs sur les différentes étapes d’utilisation. Il est au coeur de toute entreprise présente sur le web ou sur les apps stores. Il travaille souvent en étroite relation avec les équipes marketing afin de comprendre grâce aux données fournies quelles sont les frustrations ou problèmes que les utilisateurs rencontrent.

Il travaille aussi avec les développeurs qui seront en effet en charge du développement de ses proposition concernant les différents parcours de navigation. L’Ux et L’UI design pourront dans certains cas être réalisés par la même personne ce qui renforcera le besoin de collaborer avec les équipes de développement informatique.

Quelles compétences pour être Ux Designer :

La compétence primordiale est la capacité d’analyse que ce soit de données ou de comportement grâce à des outils comme Hotjar. L’empathie est un vrai plus dans ce domaine ou l’interprétation et la compréhension des comportements humain est centrale. Voici une liste des autres compétences importantes :

  • La créativité
  • L’esprit de synthèse
  • La communication

Qui pour être Ux Designer 

Vous pouvez rencontrer tout type de profil à ce poste. C’est un domaine ou le freelance est très présent et les background tous différents : 

  • De formation Design ou école d’art
  • Études en psychologie liée au marketing 
  • Ecole de commerce 
  • Formation autonome via différents Mooc et beaucoup de pratique

 

Customer success manager

Customer Success Manager

Son rôle :

La qualité du support client constitue aujourd’hui un enjeu stratégique incontournable pour toute entreprise. En achetant un bien ou un service, le client entend aussi être guidé s’il a une question, accompagné en cas de difficulté, dépanné quand un problème survient. Si le support client est toujours disponible, comprend parfaitement chaque question, et y répond efficacement, c’est bien !

Sinon, attention au bad buzz et aux commentaires virulents sur les réseaux sociaux. Aie…

Le technicien chargé du support technique, en assurant l’après-vente, exerce donc une fonction directement commerciale. Une parfaite maîtrise technique des produits et services est bien sûr nécessaire, afin de cerner rapidement la problématique du client, établir un diagnostic et apporter une réponse satisfaisante. Les fonctions supports doivent permettre d’apaiser les colères, les craintes ou les déceptions du client, de faire remonter les attentes et besoins qui remontent du terrain auprès des équipes marketing , de signaler les défauts et anomalies aux équipes techniques.

Quelles compétences ? 

Logiquement, le chargé de support doit posséder les compétences techniques afférentes aux produits et services concernés, mais aussi, et peut-être surtout, de grandes qualités relationnelles. Prendre en charge un client, c’est s’adapter à son niveau technique, à son niveau de langage, éclaircir ses questions, comprendre l’humour, pratiquer la politesse, désarmer les tensions, juger d’un compromis commercial, résister aux déstabilisations…

  • Excellente maîtrise dans le domaine technique concernés
  • Empathie, diplomatie et bonne gestion des émotions
  • Capacité à s’exprimer clairement, à l’oral et/ou à l’écrit selon les médias utilisés
  • Parfaite intégration des valeurs et du positionnement commercial de l’entreprise
  • Travailler en collaboration avec les autres services de l’entité

Qui pour être chargé du support client ?

A la frontière entre plusieurs spécialités, le profil idéal est soit un bon technicien ayant d’excellentes capacités dans la gestion de la relation client, soit un bon commercial ayant d’excellentes capacités dans le domaine technique concerné. Il n’y a pas de formation spécifique à ce métier, qui s’apprend essentiellement sur le terrain.

 

Designer Graphiste

Le Designer Graphiste

Le rôle de Designer Graphist

Le designer graphique s’attèle à embellir notre quotidien. Spécialisé dans le secteur du digital il peut alors être appelé Webdesigner ou graphiste Web.

Il a cette lourde tâche de rendre joli tout ce qu’il touche, de se fondre dans les tendances, jusqu’à être avant-gardiste et doit s’adapter à chaque univers de marque qu’il met en valeur. Le Webdesigner travaille souvent en collaboration avec l’UX Designer pour adapter ses visuels aux structures stratégiques déployées pour la navigation web.

Quelles compétences pour être un bon graphiste ?

Un maître dans l’art de composer avec un panel de couleurs et de formes, auxquels s’ajoutent un choix typographique déterminant. Vous l’aurez compris le Designer Graphique se doit d’avoir une sensibilité artistique, d’être minutieux et déborde presque toujours de créativité. Il comprend les enjeux esthétiques dans la perception humaine et apporte ce petit « plus » harmonieux qui fera la différence sur vos projets.

Qui pour être Designer Graphiste ?

Il existe des Bac Pro en art appliqués pour ceux qui savent relativement tôt l’orientation de leur future vie professionnelle. Il est toutefois possible de faire une MANAA (mise à niveau en art appliqués) pour intégrer une filière artistique post-bac. Puis vous pourrez aller du BTS au MASTER pour vous spécialiser et maîtriser les outils nécessaires à la création:

Tout d’abord, les basiques: Photoshop et Illustrator, InDesign fait également partie de la liste (même un graphiste Web doit être capable de mettre en page un document de type livre blanc par exemple) et Adobe XD ou sketch pour les interfaces.Vous pourrez alors intégrer le pôle créa d’une entreprise, être graphiste polyvalent en agence de communication ou découvrir les avantages d’une vie de Freelance et devenir un potentiel digital nomad. L’avantage d’un métier créatif qui se renouvel sans cesse est que vous aurez du mal à vous en lasser.

Un petit merci à Laurence Richard, Designer Graphiste chez Labellecom pour son interview sur son métier !

Alexandre Hilf

Marketing & Acquisition Manager at Orson.io