structure site web

Structure d’un site web, quoi et comment faire ?

Vous voulez créer ou refondre votre site, et vous y avez déjà bien réfléchi…
En fait, vous avez quasiment pensé à tout : vous avez rassemblé vos contenus, défini votre public-cible, vous avez de bonnes idées de design, et vous connaissez vos objectifs web.

Vous avez peut-être même commencé la rédaction de votre cahier des charges (ou le brief de votre site).

Mais il manque encore un point essentiel : mettre au point la structure de votre site internet.

Comment organiser vos pages web ?

Allez, on va passer tout ça en revue, et on va essayer de le faire avec méthode : simplement et efficacement. Alors, on se concentre, on inspire bien, et on se lance !

—————————————————————————————————————————

La structure d’un site doit être pensée en fonction de vos contenus, évidemment.
Mais vous devez articuler l’organisation de ces données, en vous basant sur vos destinataires. Ces derniers sont de deux natures. Vous aurez :

  • Des visiteurs humains, bien sûr. Vous devez faire en sorte que l’information leur soit la plus accessible possible, et les accompagner, pour les guider en douceur là où vous souhaitez qu’ils se rendent : on parle de l’arborescence du site.
  • Des visiteurs virtuels : les robots des moteurs de recherche. Vous devez leur faciliter la lecture de vos pages web, en utilisant leur langage, et en vous conformant à leur fonctionnement spécifique : c’est l’architecture du site.

Vous trouverez évidemment des corrélations entre les deux publics, l’objectif des deuxièmes étant, en théorie, de donner satisfaction aux premiers.

 

 

Structurer son site web : toujours partir de l’utilisateur

La première chose que vous aurez tout intérêt à faire, est de vous assurer que les usagers puissent trouver, facilement et rapidement, l’information qu’ils cherchent sur votre site web.
Qu’ils aient une agréable expérience sur vos pages, doit être votre première préoccupation.
Vous devez soigner votre site web, comme l’intérieur de votre maison : que ce soit cosy et accueillant, qu’on ait envie de s’y attarder, et même d’y revenir !
Cela sera également favorable pour votre référencement.
Pourquoi ?
Parce qu’un utilisateur heureux est un utilisateur qui crée des liens vers vos pages, qui reste plus longuement sur votre site, et qui fournit aux moteurs de recherche de nombreux autres signaux positifs.

La notion de parcours : essentielle pour créer l’arborescence d’un site

Un autre élément primordial de votre réflexion sera la notion de “parcours”. L’arborescence de votre site internet est fortement liée à la navigation, bien sûr, et donc au déplacement sur les pages.
La structure de votre site doit avant tout servir vos objectifs web, et doit donc permettre de jalonner le parcours de l’utilisateur, en envisageant et optimisant toutes les possibilités de cheminement possible.
Avec toujours, derrière la tête, l’idée d’encourager votre petit visiteur à réaliser les actions que vous désirez qu’il accomplisse (achat, prise de contact, téléchargement, abonnement, etc.).

Bien structurer son site : faciliter la vie des visiteurs

Une clé essentielle pour une bonne navigation, est de ne pas obliger les internautes à réfléchir outre mesure.

Il faut se mettre à leur place, et leur fournir une façon de naviguer sur vos pages, qui leur évite de se perdre, ou de se poser 1000 questions.

Comment créer structure site web ?

Pas trop d’informations pour une bonne structure de site

Il existe un concept en psychologie qu’on appelle le “7 magique”. Il signifie que l’humain peut retenir facilement jusqu’à 7 données en même temps (plus ou moins).

L’idée principale qu’il faut en retenir ? Distillez vos informations petit à petit. N’en mettez pas trop à la fois, et vous serez mieux entendu.

De la même façon, autant que faire se peut, n’exagérez pas avec les liens. Veillez surtout à ce qu’ils soient pertinents, et utiles pour l’utilisateur.

De manière générale, ne chargez pas trop vos pages.

Vous commencez sans doute à vous faire une petite idée de ce qu’est une structure de site efficace… Continuons sur notre lancée…

Une arborescence de site bien pensée avec moins de clics

Une bonne structure de site ne doit pas présenter une “profondeur de site” trop importante.

La profondeur de site, c’est quoi ? C’est le nombre de clics nécessaires entre une page du site et la page d’accueil. Il ne doit idéalement pas dépasser 3 ou 4.

Encore une fois, une caractéristique, deux effets : ceci est important pour vos utilisateurs, comme pour le référencement de votre site.

Soyez cohérent dans votre structure de site

Il est important que l’arborescence de votre site, tout comme son design, présente une unité pertinente : les formats de navigation, l’apparence des liens… doivent être unifiés.

 

 

Comment structurer son site web : la méthode

Vous allez commencer à élaborer la structure de votre site web, concrètement parlant.
À cette étape, il peut être utile de faire une maquette, un plan visuel de l’ossature de votre site, afin de visualiser les choses de façon plus tangible.

Pour cela, il existe des outils gratuits de mind mapping (ou carte heuristique), comme Xmind. Ou encore des logiciels d’édition d’images, tels que le sempiternel Power Point, ou bien Cacoo ou Balsamiq.

Structure de site internet : avant toute chose…

Pour mener votre réflexion, soyez sûr d’avoir répondu aux questions suivantes :

  • De quel type de site internet avez-vous besoin pour remplir vos objectifs web ? (boutique en ligne, blog, site vitrine, book photos…)
  • Quel format de contenus allez-vous produire pour votre public-cible ? Articles de blog, vidéos tutorielles, podcast, ebook, forum…
  • Quel est votre point fort, par rapport à vos concurrents ?
  • Comment allez-vous compartimenter / catégoriser vos contenus ?

Lister ses contenus pour créer l’arborescence de son site

Il faudra ensuite lister tous vos contenus, et tenter de les classer, et de les hiérarchiser.
Vous pouvez partir de la page d’accueil, et aller ensuite dans le détail des pages de moindre importance, ou bien l’inverse. Les deux méthodes se valent, et sont même complémentaires.

Élaborer la structure de son site : les pages élémentaires

Globalement, un site internet professionnel classique va présenter les pages suivantes :

  • Page d’accueil : c’est la plus importante. Il s’agit de la porte d’entrée de votre site.
  • Page “Offres” : pour présenter vos produits ou services.
  • Page “Contact” : c’est la page qui vous permettra de faire le lien avec vos visiteurs.
  • Page “À propos” : pour présenter votre structure.
  • Autres pages, selon vos besoins spécifiques.

 

 

Arborescence de site internet : agencement des pages

Pour hiérarchiser vos pages, il vous faut rester pertinent. Classez vos contenus par catégories et sous-catégories.

Déterminez quelles pages sont les plus importantes, et lesquelles le sont moins.

Vous agencerez vos pages, en fonction de votre contenu, et de vos objectifs web.

Par exemple, si vous avez une boutique en ligne, il faudra mettre en place un tunnel d’achat qui emmènera tranquillement vos visiteurs vers la page de paiement.
Si vous avez un site institutionnel, l’accessibilité de l’information devra être facilitée au maximum, et travaillée de façon multidirectionnelle, à travers la navigation du site.

Il est temps maintenant de nous préoccuper de votre deuxième public, à savoir les robots des moteurs de recherche.

Créer l’architecture SEO de son site

Si l’élaboration de la structure de votre site s’adresse prioritairement à vos visiteurs, l’aspect référencement reste tout aussi primordiale.

L’architecture de votre site est le pilier de votre optimisation SEO “onsite”.

Dans l’optique d’être facilement lu et parcouru par les bots des moteurs de recherche, il convient de bien maîtriser leur langage, et de connaître un certain nombre de techniques.

Structurer son site pour optimiser son référencement web

Il est important, on l’a vu, d’être pertinent dans la structuration de son site web.

Autant pour ne pas perdre l’utilisateur, que, du coup, pour guider les robots de Google.

Pour organiser vos pages, vous pouvez utiliser une arborescence en silo, c’est-à-dire affilier les pages, en fonction d’une unité sémantique, en les hiérarchisant selon le poids des mots-clés.

Ainsi vous aurez un plan de site bien structuré, et optimisé pour votre visibilité pour le web.

Mais vos pages ne sont pas en reste ! Et il faut également articuler l’information qu’elles contiennent, de façon organisée.

Structure site internet

Structurer ses pages web

Comme on le disait plus haut, pour optimiser la structure de son site pour les bots des moteurs de recherche, il faut se familiariser avec leur langage.

Petit récapitulatif sur les balises HTML :

Parce qu’une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal…

Les balises servent à structurer le contenu de vos pages web. Il est important de les utiliser, pour faciliter la lecture de votre site par Google et consorts.

Voici les principales :

  • Les balises Hn (H1 à H6) sont les titres de vos textes
  • La balise <p> sert à introduire un paragraphe
  • La balise <blockquote> présente les citations
  • La balise alt explicite les images
  • Les balises gras et italique permettent de mettre l’accent sur certains termes
  • Les balises nofollow indiquent aux moteurs de recherche, de ne pas suivre les liens de la page

Focus sur les heading tags (Hn)

La balise H1 : incitative

La balise H1 est le titre principal de la page. Il n’y en a qu’une. Le H1 est différent de la balise <title>, mais ils ont beaucoup en commun
Dans la balise Titre, vous utiliserez les mots-clés de gros volume.
Pour le H1, vous pouvez vous montrer un peu plus audacieux : essayez de susciter l’intérêt la curiosité du lecteur, une fois que celui-ci est arrivé sur votre page.

La balise H2 : cruciale

Les balises H2 servent à construire la structure de base de votre site. Elles sont très importantes. Car elles agissent comme un guide pour les bots des moteurs de recherche. Chacune d’entre elles doit idéalement contenir un mot-clé souvent recherché.
Bien que les balises H2 sont souvent utilisées pour introduire les paragraphes, elles peuvent en réalité être insérées n’importe où. Elles servent juste à signaler à Google que le texte couvre un certains nombres de thématiques d’importance équivalente.

Tirez profit des autres balises Titre

Vous pouvez utiliser des balises H2, H3, etc. Partout dans le corps de vos textes. Il est important de bien hiérarchiser votre contenu.
Les balises H4, H5, et H6 ne sont pas souvent employées, mais elles peuvent être utilisées pour sectionner de longs textes.
Ne rédigez pas de titres trop longs, car cela distrairait l’attention de vos lecteurs et déprécierait la valeur de vos headings pour les moteurs de recherche.

Astuces générales pour les Hn

Rédigez des H2 à H6 courts et concis.
Ne formatez pas vos Hn (pas de gras ou d’italique dans les titres)
Ne créez surtout pas de liens dans les titres.

Les fichiers spécifiques

  • Pour bien structurer votre site internet, il est utile de créer un fichier sitemap.xml robuste, qui aidera les moteurs de recherche à trouver vos pages, en créant un accès instantané à tous vos contenus.
  • Les fichiers robots.txt, quant à eux, préviennent les crawlers (bots des moteurs de recherche) de ne pas indexer certains contenus.

 

 

Comment bien structurer son site ? On en a maintenant une petite (ou une grande) idée.

Vous en voulez encore ?

Pour pousser le sujet plus loin, et optimiser encore plus l’architecture de votre site, n’hésitez pas à consulter notre guide pour créer l’arborescence d’un site.

Frédérique Biau

Traductrice et Rédactrice autour des Nouvelles Technologies et du Web. Frédérique est en charge de partager nos astuces avec l'art et la manière !