Choisir un nom de domaine : la bonne méthode

Avec plus de 7 milliards de noms de domaine enregistrés dans le monde, il n’est pas facile de trouver son bonheur.

Pourtant la sélection du nom de domaine d’un site web est un moment crucial, car c’est par ce dernier que vous serez identifié sur le web : il est donc l’un des vecteurs principaux de votre image.

Voici quelques conseils et une méthodologie pour vous aider à choisir un nom de domaine qui vous convient parfaitement. Mais commençons par le commencement…

Un nom de domaine : qu’est-ce que c’est ?

C’est l’adresse de votre site web, l’url que vous aurez choisi de lui donner. Elle lui permet d’être accessible par les navigateurs, c’est-à-dire Chrome, Mozilla, Internet Explorer et donc par les internautes.

Par exemple, Lemonde.fr est un nom de domaine, fnac.com en est un autre.

Comment se compose un nom de domaine ?

Un nom de domaine est constitué de 3 éléments :

  • un préfixe, par exemple : www
  • le domaine du site, par exemple “lemonde” 
  • et son extension, ici « .fr » qui indique qu’il s’agit d’un site français.

Cependant, un site français ne sera pas toujours en .fr : nous expliquons plus bas comment choisir l’extension de son nom de domaine.

 

 

A quoi sert le nom de domaine ?

A vous trouver facilement !

Le nom de domaine suit la même logique que l’adresse d’une habitation ou d’une entreprise.

Si votre maison n’en a pas, ceux qui cherchent à s’y rendre ne la trouveront pas. 

En revanche, si votre adresse est le 15 rue de la République 75019 Paris, France on sait qu’il faut se rendre en France, à Paris dans le 19ème arrondissement au numéro 15 de la rue de la République. Ici, le pays France peut être comparé à l’extension.

Concrètement, la réservation d’un nom de domaine vous permettra :

  • D’améliorer la mémorisation de votre adresse web. En effet, choisir un domaine vous donne la possibilité d’avoir une adresse plus courte qu’avec un sous-domaine gratuit.
  • D’optimiser votre référencement web. Car Google considère positivement les sites avec nom de domaine (la réservation étant payante, c’est forcément un signe d’engagement de la part du webmaster, et donc de crédibilité)
  • D’augmenter votre aura de professionnalisme : les internautes feront davantage confiance à un domaine qu’à un sous-domaine.

Sélection de votre nom de domaine : qu’est-ce qu’un nom de domaine efficace ?

Les noms de domaines les plus efficaces sont :

  • les plus courts possible (pas plus de 30 caractères, idéalement),
  • faciles à retenir.

Par exemple, si vous vendez des accessoires pour instruments de musique, votre nom de domaine pourra être: les-accessoires-musicaux.fr

A savoir qu’un nom de domaine doit être compris entre 3 et 63 caractères.

Ne cherchez plus les noms de domaine à 3 caractères. Ils ne sont plus disponibles…

Quel nom de domaine pour votre site internet ?

Dans la majorité des cas, on choisira le nom de sa société ou de son produit/service comme nom de domaine.

Dans le cas où ce nom de domaine n’est pas disponible, ou si votre société ou produit ne sont pas assez connus du public, il sera constitué des mots-clés définissant :

  • la fonction du produit/service,

Par exemple : La société Innovéum propose de créer et de partager son CV en ligne. Cette société n’a aucune notoriété particulière et son nom n’est pas révélateur de son activité. Par ailleurs, le service est uniquement proposé sur internet. Elle a donc décidé de se positionner sur « la fonction », en choisissant le nom de domaine : moncv.com

  • l’utilité

Exemple : Le site seloger.fr qui appartient à la société PressImmo Online se positionne sur « l’utilité » du service.

  • le bénéfice.

Exemple : Leclerc qui a choisi, il y a quelques années, le nom de domaine quiestlemoinscher.com pour son comparateur de prix en ligne se positionne sur « le bénéfice ».

Les mots-clés dans le nom de domaine jouent-ils un rôle ?

Plus vraiment depuis fin 2012.

Depuis cette date, un nom de domaine intégrant des mots-clés n’influe plus sur le référencement Google : le moteur de recherche a décidé de ne plus prendre en compte cette donnée dans son algorithme pour classer votre site dans les résultats de recherche.

Cependant, cela peut encore s’avérer bénéfique, dans le cas où l’on poste l’adresse de votre page sur un autre site (blogs, commentaires, forums…). Il est préférable de séparer ces mots-clés par un tiret : celui de la touche 6 de votre clavier et non celui de la touche 8 (appelé l’underscore).

De cette manière, Google identifiera séparément chaque mot clé de votre nom de domaine, sur la page en question où est présent votre nom de domaine. C’est également une façon pour l’internaute d’identifier immédiatement et facilement votre activité.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, nous vous conseillons l’article suivant de Webrankinfo: Référencement naturel : dans les URL, le tiret meilleur que l’underscore.

nom de domaine d

Quelle extension choisir pour votre nom de domaine ?

Cela dépend du marché que vous ciblez.

👉Si vous exercez votre activité dans le monde entier, il faut idéalement choisir l’extension .com si celle-ci est disponible pour le nom de domaine choisi : c’est la plus répandue et donc le premier réflexe des internautes quand ils effectuent leur recherche.

👉Il est également possible de choisir une extension relié à un secteur d’activité, comme par exemple .biz, pour l’univers des affaires, .edu pour l’éducation, .org, pour les organisations non lucratives, ou encore .info, pour les domaines de l’information.

Enregistrement de votre nom de domaine : pensez local

En revanche si votre marché est local, il est préférable de choisir l’extension du pays en question :

  • .fr pour la France,
  • .es pour l’Espagne,
  • .it pour l’Italie,
  • etc.

Si vous exercez votre activité en France, un .fr rassurera les internautes qui sauront que vous êtes situé dans le pays. D’autre part, Google privilégie de plus en plus le local. De fait, quand un internaute effectue une recherche locale, votre site Internet sera mieux positionné dans les moteurs de recherche. Une extension en .fr améliorera votre référencement… en France !

📝 Cette localisation se renforce avec l’extension  “.paris” qui est maintenant disponible à l’achat.

Vérifier la disponibilité d’un nom de domaine

Il convient de tester la disponibilité du nom de domaine envisagé : le nom de votre produit, celui de votre société ou les mots-clés s’y rattachant.

Après avoir établi une liste de mots-clés et les combinaisons possibles entre ceux-ci :

  1. Rendez-vous sur Gandi.net
  2. Saisissez le nom souhaité sans extension et validez
  3. La liste des noms de domaines disponibles selon l’extension (.fr, .com…) apparait avec le prix du nom de domaine correspondant
  4. Vous pouvez réessayer autant de fois que souhaité avec les différents mots-clés jusqu’à trouver celui disponible qui vous convient
  5. Choisissez le nom de domaine que vous désirez

💡 Notez qu’il est possible de choisir un domaine expiré, qui n’a pas été renouvelé. Cela vous permettra éventuellement de bénéficier de sa renommée (de son référencement, s’il a généré de nombreux backlinks par le passé).

⚠️ Attention cependant, un nom de domaine peut être disponible mais peut correspondre au nom d’une société déjà existante. Il ne faut pas réserver ce nom de domaine sous peine de s’attirer des ennuis de la part de la société en question.

Pour le vérifier rendez-vous sur la base de données Marques de l’INPI et dans le champ « Nom de la marque » indiquez le nom de domaine envisagé, puis cliquez sur Rechercher. Le site vous indiquera s’il existe une société du même nom.

Réserver un nom de domaine sur quelle durée ?

Gandi.net précise les prix de location rattachés aux noms de domaines selon la durée d’achat. Un nom de domaine se réserve pour une durée minimum de 1 an. Vous devrez renouveler l’achat tous les ans si vous souhaitez le conserver.

Il est à noter que (a priori…), plus la durée de réservation est longue, plus Google vous favorisera dans les résultats de recherche. Ainsi, à nom de domaine égal, Google favorisera celui réservé sur 3 ans. Pourquoi ? Google considère qu’un site dont le nom de domaine est réservé pour un an peut être utilisé pour faire un coup rapide : publicité, buzz… et qu’il n’a pas autant de viabilité qu’un site réservé sur 3 ans.

Tout ceci tient finalement du bon sens ! Si vous louez un appartement meublé, c’est bien une solution temporaire. A l’inverse, si vous signez un bail, c’est pour y rester quelques temps. CQFD.

 

 

Nom de domaine gratuit : différence entre domaine et sous-domaine

Certains prestataires proposent des noms de domaine gratuits qui sont en réalité des sous-domaines, c’est-à-dire comportant le nom de leur entreprise. 

Cela implique un certain nombre d’inconvénients non négligeables :

❌ Le nom de domaine ne vous appartient pas, il peut donc vous être retiré n’importe quand

❌ Il sera moins facile à mémoriser, car plus long.

❌ Vous aurez une image moins pro qu’avec un domaine propre. 

Il est donc préférable, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour réussir sur le net, de créer un site avec un nom de domaine bien à vous.

Soyez propriétaire de votre nom de domaine

Il est impératif que vous soyez le propriétaire de votre nom de domaine. Certaines agences, prestataires ou solutions en ligne, mal intentionnés, achètent le nom de domaine pour votre compte mais ne vous déclarent pas comme le propriétaire du nom de domaine.

Conséquence: si vous décidez de quitter votre prestataire… vous n’avez plus rien ! 

→ Donc soyez bien vigilant dans le choix de votre prestataire, ou au moins clarifiez bien les choses avec lui sur ce point, avant d’acheter un nom de domaine.

Pourquoi c’est important ? 

Un nom de domaine est une adresse, comme nous l’indiquions en début d’article. Comme un commerçant dans le monde physique, vous allez mener des actions et communiquer pour que les clients viennent dans votre magasin. Votre adresse finira par être connue par vos clients et référencée sur des articles, guides, etc…

Perdre votre nom de domaine reviendrait à devoir recommencer toute la promotion de votre site. Par ailleurs, cela re-boucle avec la notion d’âge du nom de domaine, dont nous parlions plus haut. Et oui, plus un nom de domaine est ancien, plus il a de la valeur.

Le parallèle avec le monde physique est simple. Votre nom de domaine est, comme pour un bar, un coiffeur ou tout autre magasin, votre fonds de commerce.

Réservation de votre nom de domaine

Il existe trois moyens différents de réserver son propre nom de domaine. Cela dépend si vous voulez différencier les différents services (hébergement, création de site, réservation du domaine), ou si vous souhaitez au contraire tout regrouper pour vous faciliter la vie.

👉 Réserver un nom de domaine sur un Registrar : la solution basique

Maintenant que vous avez trouvé un nom de domaine et une extension qui vous conviennent, il faut en faire la réservation, toujours sur Gandi.net

  1. Choisissez la durée qui vous convient
  2. Validez
  3. Suivez les différentes étapes qui s’affichent à l’écran
  4. Et voilà, vous disposez de votre propre nom de domaine pour votre site !

Comptez environ 10 à 20 euros pour l’achat d’un nom de domaine en .fr ou .com sur une durée d’un an. 

Nous avons cité Gandi mais d’autres prestataires vous proposent ce service comme OVH ou Domaine.fr ou encore GoDaddy. Vérifiez en tout cas que votre registrar soit bien inscrit à l’ICANN, qui est l’organisme de contrôle de toutes les extensions.

👉 Prendre un nom de domaine chez un hébergeur : la solution pratique

Sur un hébergeur, vous pouvez stocker les données de votre site, afin d’en assurer l’affichage en ligne, et la plupart des prestataires proposent également la réservation du domaine en option. Vous pouvez donc également passer par l’hébergeur pour votre domaine.

👉 Créer un site avec un nom de domaine sur un website builder : la solution la plus facile

Les website builders (comme Orson, ou encore SiteW) vous offrent une solution complète, tout-inclus, vous permettant tout à la fois de construire votre site (même si vous n’avez pas de connaissances techniques), de l’héberger et de réserver un nom de domaine bien à vous. Les abonnements de création web comportent automatiquement l’ensemble de ces paramètres.

A calculer si cela est intéressant pour vous, aussi bien financièrement que pour faciliter vos démarches. 

A titre d’exemple, sur Orson, vous concevez un site avec domaine propre, en toute simplicité, pour 9,99€ par mois, et sur une plateforme comme SiteW, vous réalisez un site pro incluant un nom de domaine, pour 7.99€ mensuels.

Recourir à un website builder vous permet de n’avoir qu’un seul interlocuteur pour toutes les étapes de création de site.

Et si vous n’avez toujours pas trouvé le nom de domaine idéal ?

S’il vous semble un peu compliqué de trouver votre domaine, c’est normal ! C’est un choix impliquant (votre domaine vous suivra toute votre vie) qui n’est pas anodin. Il existe différentes méthodes qui pourront vous aider dans cette démarche.

Étapes pour le choix d’un nom de domaine

  • Pour la sélection de votre domaine, commencez par brainstormer en interne, mais aussi à demander des avis autour de vous, au sein de votre réseau relationnel ou de votre communauté.
  • Commencez par faire la liste des mots-clés que vous pourrez utiliser pour votre nom de domaine (nom de votre entreprise, fonction, utilité ou bénéfice, liés à votre activité).
  • Essayez de vous montrer original, afin de vous démarquer de la concurrence.

Utiliser un générateur de noms de domaine

Voici 2 outils qui sauront vous aider dans votre sélection. Ces sites (en anglais) sont des générateurs de noms de domaine et vous feront des propositions de noms de domaines, en fonction d’un ou plusieurs mots clés :

 

 

Sélectionner un nom de domaine : attention à ne pas commettre ces erreurs

Voici une liste des erreurs les plus fréquentes quand on enregistre un nom de domaine. Il faut bien sûr absolument les éviter !

  • Choisir un domaine n’ayant aucune relation avec votre activité ou votre marque. Votre adresse web doit aider les internautes à vous trouver et à vous comprendre, elle doit donc les guider en étant explicite.
  • Prendre un nom de domaine à rallonge, ou trop compliqué à prononcer ou à écrire. On l’a vu plus haut, le nom de domaine idéal doit être facile à mémoriser.
  • Sélectionner un domaine qui contient des chiffres ou des caractères spéciaux : un nom de domaine ne doit contenir que des lettres et des tirets.
  • Réserver un nom de domaine qui soit trop familier. Soyez prudent, car cela peut vous desservir au niveau de l’image de marque.
  • Enregistrer un domaine qui ressemble trop à celui de l’un de vos concurrents.Bien sûr, le principe est de vous démarquer, pas de risquer d’être confondu avec vos compétiteurs.

Pour conclure, choisir un nom de domaine n’est pas forcément une mince affaire, mais avec ces quelques conseils, nous sommes sûrs que vous allez vous en sortir comme un(e) chef(fe) !

En résumé : 

  • Il est amplement préférable d’avoir un domaine qu’un sous-domaine
  • Veillez à être bien le propriétaire de votre domaine
  • … Et soyez sagace et créatif !

 

Frédérique Biau

Traductrice et Rédactrice autour des Nouvelles Technologies et du Web. Frédérique est en charge de partager nos astuces avec l'art et la manière !