32 experts SEO vous livrent leurs 3 techniques 2017 pour créer un site web

32 experts SEO vous livrent leurs 3 techniques 2017 pour créer un site web

Nous souhaitions, au sein de l’équipe marketing et SEO d’Orson.io, vous dévoiler les 3 techniques SEO les plus performantes lors de la création de votre site internet.

On s’est naturellement dit qu’il fallait interroger les experts du référencement naturel et vous résumer tout cela à travers cet article d’une richesse incroyable. Voici un résumé des conseils par ordre de priorité de 32 experts SEO francophones.

Les liens entrants

Netlinking, backlinks, liens entrants. Chaque expert nomme les liens entrants à sa façon mais une chose est sûre, les liens jouent un rôle primordial dans le référencement organique. Il est préférable d’avoir moins de liens mais des liens de qualité. Un lien de qualité se détermine notamment par l’autorité du domaine ou de la page où se situe le lien entrant.



Pour obtenir des liens entrants de qualité, tout le monde est également unanime, le contenu est ROI ! Et donc sans transition, le contenu...

Un contenu de qualité

Le SEO passe par la création de contenus de qualité qui couvre votre domaine d’activité et qui démontre que vous êtes expert dans votre sujet. Créez uniquement du contenu de qualité avec des articles ou des guides de plus de 1000 mots pour qu’ils soient considérés comme contenu de référence par les moteurs de recherche.

Publiez du contenu de qualité mais à une cadence régulière. C’est le réel challenge pour avoir une stratégie SEO performante.

La qualité du code et le temps de chargement

Les 2 vont ensemble selon nous, le code doit être irréprochable pour constituer un socle solide. Qui dit code optimisé dit temps de chargement optimal pour une expérience utilisateur de qualité et fluidification du crawl, l’indexation par Google.

Le code de votre site internet doit donc être optimisé avec le moins d’erreurs possible. Le temps de chargement d’une page doit être en dessous des 2 secondes pour donner des signes positifs à l’algorithme de Google.

Sur ces différents sujets, retrouvez l’ensemble des retours des experts français sur le référencement naturel ci-dessous.

Bonne lecture !

Conseils SEO des 30 experts SEO francophones

 

 

Olivier Andrieu .jpg

Olivier Andrieu d’Abondance

Un code HTML et une conception de site de qualité : balises importantes (H1-H6, Title, meta "description", etc), plan du site pour les internautes, URL explicites... Bref, il y a de quoi faire et 95% des sites actuels ne sont pas techniquement "Google-friendly". Le fait de bâtir un site web réactif aux critères de pertinence du moteur de recherche est donc un vrai "plus" dès le départ.

Et bien sûr des liens non factices, de qualité (la qualité est bien plus importante que la quantité dans ce domaine) avec des ancres de liens (le texte cliquable) qui ne soient pas sur-optimisées (les ancres doivent être écrites "en bon français" et ne doivent pas ressembler à des requêtes de type "tourisme new york", "chaussures pas cher" ou "immobilier Paris").

Bref, le moins de "triche" et le plus de travail de qualité possible, qui vous permettront d'obtenir une visibilité pérenne sur Google et consorts :-)

 

 

Andrea Bensaid, expert SEO Eskimoz

Andrea Bensaid d'Eskimoz

La première technique SEO est selon moi incontestablement le travail de popularité. En effet, un site avec un branding fort aura toujours plus de chance de se positionner en première position. De plus, le netlinking est le seul levier inépuisable en SEO, il existe toujours de nouveaux sites potentiels qui pourraient parler de vous :)

Un domaine bien trusté est donc la base du SEO !

La deuxième technique serait pour moi l'architecture ainsi que le maillage interne. En effet, un site bien organisé sur lequel Google arrive à bien naviguer lui permettra de positionner des landing pages précises sur des requêtes précises.

Troisièmement, c'est difficile pour moi car il me reste deux grands axes... Je dirais donc proposer un contenu de très bonne qualité, SEO-friendly et avoir un site techniquement parfait (temps de chargements, responsive, UX, etc ) ...

 

 

 

Alexandre Santoni, expert SEO Keeg

Alexandre Santoni de Keeg 

Cette question est très complexe et du coup, je vais commencer par la première technique qui pourrait être le prérequis en réalité de cette question. La première technique se résume en une question : où mets-je les pieds ? La réussite d'un projet marketing est aussi liée à la compréhension des enjeux, de la thématique et des acquis de départ du client. Un exemple parmi des centaines possibles sur les enjeux : qui sont les clients de ce produit ou service ? Des débutants ou des experts ? De fait, cherchent-t-ils avec des termes génériques ou techniques ? On retrouve ce phénomène régulièrement.

La deuxième technique est limpide : tu veux l'astuce SEO la plus performante ? Alors fais en sorte que chaque page cible soit la meilleure du web sur sa thématique. Mieux, en créant des pages liées entre elles autour d'une même thématique, la performance de chacune est décuplée. Quand on veut être le numéro 1, il faut s’entraîner plus / mieux que les autres. Oui, que les autres : en fonction de la cible, le niveau requis n'est pas le même. Ajustons les efforts à ce qui est nécessaire de réaliser pour se positionner.

Pour la troisième technique, on va chercher à capitaliser sur l'existant. La première ressource, c'est justement le site internet sur lequel on travaille. Sur quels mots-clés est positionné mon site et quels mots-clés peuvent être simplement améliorés ? Sur nombre de requêtes, des optimisations relativement simples sont possibles pour obtenir des résultats assez probants.

 

 

 

Christophe Benoit, expert SEO Tyseo

Christophe Benoit de Tyseo

1. Avoir l'état d'esprit SEO

Disposer d'une culture web est indispensable. J'ai eu des exemples extrêmes de clients (notamment un e-commerçant qui ne savait pas écrire d'emails et qui demandait à sa femme de lui imprimer sa correspondance électronique puis qui partait en vacances sans honorer ses commandes - il a arrêté depuis) mais force est de constater que même parmi les responsables marketing ou les plus jeunes, il y a un vrai déficit de compréhension.

Comment bien bosser son SEO sans comprendre la façon dont les internautes utilisent le web, leurs appareils mobiles et les usages d'aujourd'hui ? Comment élaborer un plan d'actions quand on ne maîtrise pas les fondamentaux ?

Au bout de 30 minutes de discussion, on arrive assez vite à voir si notre interlocuteur comprend ce que l'on raconte. Certes, tout le monde ne passe pas sa vie sur le web mais un utilisateur à l'aise sur internet montera vite en compétence et on pourra bosser plus vite et mieux.

C'est mon premier pré-requis et une étape indispensable : pas de culture web = pas de mission SEO.

2. Avoir des ressources humaines

Avoir du budget c'est bien, avoir du temps de cerveau disponible c'est mieux. Car que peut faire un référenceur si en face de lui, il n'y a ni intérêt ni réflexion ? Personnellement, je refuse toutes les prestations ou tout est externalisé.

J'ai besoin de comprendre le métier du client, son marché, ses processus de vente, son positionnement par rapport à la concurrence, les argumentaires de vente... Tout cela permet de préparer un travail plus fondamental qui permet de décliner de façon beaucoup plus fluide le travail technique. Réorganiser la navigation sur le site (pour Google et pour les internautes), mieux comprendre les interrogations des prospects (afin de préparer du contenu dans les premières étapes du cycle de vente et de viser la longue traîne), faire des liens qui font du sens avec le reste du web (à base de partenariats logiques pour les internautes entre sites web proches).

Sans ces informations, que reste-t-il au SEO ? Un travail superficiel sur l'infrastructure et l'architecture (il faut un H1 sur chaque page, un plan sitemap.xml et une balise rel=canonical...), du contenu qui ne rencontre pas son public (entre pas de contenu et du contenu sous-traité à Madagascar, mon coeur balance), des liens de mauvaise qualité (à base de bourrinage via annuaires, forums, PBN et commentaires de blogs...).

C'est mon deuxième pré-requis. Si le client n'est pas près à s'investir personnellement en temps, autant allouer le budget à autre chose.

3. Élaborer un plan d'action

Tout le monde est pressé. Il faut des résultats tout de suite. Sauf que le référencement naturel reste avant tout une course d'endurance. À aller trop vite, on se brûle les ailes et les tentations pour utiliser des techniques borderline n'apportent rien de bon à long terme. Contre Google, sur une période de temps longue, les mieux placés ne sont pas forcément ceux qui ont des résultats explosifs. Et préparer un travail sur 18 mois nécessite un peu plus que 2 heures de boulot et un bout de fichier Excel.

Organiser le travail en gardant en tête la stratégie de l'entreprise, les actions des concurrents, l'évolution du marché et les volontés du client entraîne des choix et des compromis. On avance par étape, on pose des jalons, on assure ses arrières en verrouillant les acquis (technique, formation, budget, contenu, partenariat) et on pense long terme. Comment affecter au mieux les ressources aujourd'hui pour avoir suffisamment de latitude d'action demain ? Quand prévoir une évolution technique ? Comment gérer l'impact sur la rentabilité et sur les hausses de commandes ?

Au delà du SEO pur et dur, cette dernière étape est fondamentale. Le rôle de conseil de l'agence est indispensable pour ne pas se retrouver dans un cas qui m'est trop familier : avoir un prospect qui a dépensé 80% de son budget pour la réalisation de son site et qui se retrouve au point mort car sans trafic ni moyen financier ou humain pour en acquérir.

C'est mon ultime point. Une bonne préparation permet de rentabiliser l'investissement et de prioriser les actions.

Avant d'évoquer les techniques, il faut avoir une vision d'ensemble et penser stratégie. La tactique (et donc les techniques mises en place) ne peuvent que découler de la stratégie élaborée. Toutes les techniques SEO sont pertinentes mais pas dans tous les cas de figures. Ce qui est une bonne techniques pour un site web donné peut être une mauvaise idée pour un autre site web.

C'est ma conclusion. Bien outillé, le référenceur moderne doit aussi savoir monter d'un cran et adopter une vision macro. Ça ne peut que valoriser la pertinence et l'impact de son travail.

Les conseils en SEO se répètent toujours, parce que le référencement n’a que deux ingrédients : la pertinence et l’autorité. L’intelligence des moteurs de recherche s’améliorant (lentement), la pertinence du contenu prendra peu à peu le dessus sur l’autorité de la page. Aujourd’hui les deux signaux sont indispensables : Google doit comprendre que l’utilisateur trouve la réponse à la question qu’implique sa requête (la tendance est à favoriser les contenus très denses) ET la page doit recevoir suffisamment de jus qualifié de la part de son propre domaine et d’autres sites.

 

 

 

Paul Fombelle, expert SEO Sarbacane

Paul de Fombelle de Sarbacane

Les optimisations techniques sont pour moi à traiter à part sans leur donner trop d’importance. Elles sont nécessaires pour éviter l’échec, mais ne garantissent aucun succès. Le contenu et le linking sont plus essentiels.

Prendre en considération le SEO le plus en amont possible est souvent le meilleur des conseils. Je pourrais choisir d’expliquer pourquoi on devrait même construire la totalité de l’architecture de son site en fonction de l’architecture sémantique de ce qu’il promeut, mais je préfère proposer 3 recommandations un peu plus originales :

1. Ne pas séparer pages de contenu pensées pour le SEO et pages de conversion

On a tendance à produire à part des pages pour ranker – typiquement un long article de blog – et des pages pour convertir – typiquement une landing Adwords – et c’est une erreur. Les pages SEO doivent convertir directement sans étapes supplémentaires. Les landings doivent apporter du contenu. Les algos du Quality Score d’Adwords et du ranking organique (s’ils sont différents) fonctionnent de façon similaire. Il faut utiliser les mêmes pages.

2. Ne pas avoir confiance dans les volumes de recherche fournis

Tous les outils de SEO fournissent des données ayant la même source : l’API de Google. Le premier problème est que ces volumes sont des exact matches exclusivement, alors que le phrase match serait bien plus pertinent. Autre souci : les données ne sont pas fiables. Les valeurs fournies par le même Google dans Search Console ou Trends ne sont même pas toujours cohérentes.

Bien sûr je continue à utiliser cette source… parce qu’il n’y en a pas d’autres disponibles. Seules alternatives intéressantes : l’expérience (effet des ranking sur le trafic) et les volumes d’impression des termes de recherche dans Adwords.

3. Étudier de près les variations en exact match

Google a élargi il y a peu sa définition de la concordance exacte. On pense souvent que Google n’a pas de raison logique de donner des résultats différents pour des mots extrêmement proches. Sauf que dans les faits ce n’est pas toujours le cas. Un site peut être par exemple dans le top 3 pour un mot clé, et en deuxième page pour la même requête au pluriel. Il est souvent intéressant de traiter les variantes comme des mots-clés distincts. Google reste très anglo-centré.

Créez un site web totalement optimisé pour le SEO

 

Alexandra Martin, Expert SEO, Miss SEO Girl

Alexandra Martin de Miss SEO Girl

Pour moi le plus important pour un bon SEO c’est le « contenu ». Les mots constituent la matière première pour un moteur de recherche qui est, par nature, un obsédé textuel. 😊

Publier du contenu de qualité avec une vraie valeur ajoutée pour l’internaute, et ce, de façon régulière est pour moi l’une des clés de succès. Mais attention, ce contenu, réfléchi, travaillé et approfondi, doit être optimisé selon les critères SEO dits « On Page » pour vous assurer que le moteur de recherche comprenne bien le sens et l’objectif de la publication (URL, titre, métadonnées, balisage sémantique, liens internes, images…).

Dernière chose, ce contenu doit également être lu, apprécié et recommandé par sa communauté – ce qui démontrera réellement son intérêt. De ce fait, utiliser les réseaux sociaux pour en faire la promotion s’avère souvent efficace.

 

 

 

Daniel Roch, expert SEOMix

Daniel Roch de SEOMIX 

Pour bien référencer un site, le premier conseil restera toujours la création de liens. On peut critiquer autant que l'on veut cette méthode, mais la puissance d'un lien peut faire toute la différence. Et même le site le plus optimisé au monde ne se positionne pas sans aucun backlink. Il faut donc créer des liens depuis des pages populaires, si possible depuis des sites ayant la même thématique, et avec des ancres variées. Et surtout , faites-le en continu en essayant de récupérer des liens que vos concurrents n'ont pas ou mieux encore, des liens qu'ils ne pourraient avoir (partenariats, réseaux de sites, buzz, infographies, etc.).

Second conseil : créer des contenus uniques, longs et pertinents, mais surtout des contenus qui ciblent une requête précise. L'objectif n'est pas la quantité, mais bel et bien la qualité. Chaque article doit avoir du sens et répondre au besoin de l'internaute, sans jamais être redondant avec un autre contenu déjà existant.

Ce qui nous amène au troisième conseil : nettoyez votre site ! Cela va du nettoyage technique (contenu générés à tort, contenus HTML ou liens en trop, liens inutiles dans le header, etc.), mais aussi un nettoyage de vos contenus pour supprimer et fusionner ceux qui ne servent à rien. Nettoyez aussi la structure du site et les liens internes pour que la navigation soit plus logique et pour que vous puissiez faire plus de liens vers les contenus réellement importants. Le but est simple : rediriger au maximum le bot de Google (et donc la popularité) vers vos pages principales.

 

 

 

Camille Blaise, expert SEO, Neocamino

Camille Blaise de Neocamino 

Chez Neocamino, nous nous adressons aux créateurs, aux indépendants et aux dirigeants de TPE. Pour les aider à améliorer le référencement de leur site internet, nous leur donnons souvent d'abord ces 3 conseils :

Oublier son produit ou son service :

Avoir le bon état d'esprit est indispensable pour attirer des internautes grâce au référencement naturel. Vous allez parler de leurs besoins, envies ou problématiques, répondre à leurs questions - pas uniquement vous préoccuper de vos produits ou services.

Sourire à l'idée de le faire évoluer :

Maîtriser votre outil de création de site (sécurité, performances, ajout/modification/suppression des contenus...) est nécessaire si vous voulez un site internet bien référencé - votre énergie doit servir à aider/inspirer/divertir votre communauté, pas à comprendre/apprendre à publier un article de blog.

S'impliquer dans sa communauté :

Avoir des réponses aux questions des internautes est la première étape, être celle ou celui qui donne la réponse la plus crédible est la seconde. Pour montrer aux moteurs de recherche que vous avez la page ou l'article qu'il faut placer en tête des résultats, votre site doit être plébiscité par votre écosystème, et pour cela rien de mieux que d'être actif sur les réseaux sociaux et de participer à la vie de votre communauté (en participant à la rédaction d'articles invités par exemple :)).

Les professionnels du SEO resteront probablement sur leur faim avec ces conseils, mais pour une petite entreprise, si ces 3 points sont validés, c'est déjà que vous êtes au dessus de beaucoup de vos pairs ! Il sera alors temps d'aller chercher des optimisations plus fines.

 

 

Thomas CUBEL copie.jpg

Thomas CUBEL

Si je devais citer 3 techniques pour « hacker » son cerveau et quasiment toutes les problématiques SEO, investissez et utilisez votre « passion » pour aller toujours plus loin. Si vous êtes passionné par un domaine, vous n’aurez même pas le sentiment de travailler, mais celui de vous amuser. Vous allez pouvoir prendre plaisir à rédiger du contenu sur votre site, à le faire vivre, à aider les gens. Même si je vous conseille de suivre « le cycle du content marketing » auquel il faut s’attacher pour réussir, vous n’aurez qu’à parler de ce qui vous plait le plus et les gens seront très reconnaissants. Cela vous apportera des backlinks naturels, logique et puissant, de l’animation autour de vous et beaucoup d’opportunités.

Ensuite, mettez-vous toujours à la place de vos utilisateurs et vous pourrez comprendre quelle arborescence, quelle apparence, quelle mise en forme vous devez mettre en place sur votre site pour que vous puissiez rendre heureux vos visiteurs. Cela améliorera l’expérience, le taux de rebond, le comportement, la confiance et donc derrière la conversion et le SEO. Les flux d’utilisateurs iront vers votre site et vous n’aurez pas besoin de bidouiller pour les attirer vers vous, ils vous préfèrent aux autres.

Aussi, pensez aux priorités SEO plutôt qu’aux subtilités en faisant un plan d’action précis. Quand vous faites votre audit, vous relevez tout un tas de problèmes. Mettez en priorité le focus sur l’indexation et le crawl, les éventuelles pénalités, la performance, le contenu, les backlinks. En clair, focalisez-vous sur ce qui débloquera le plus la situation pour votre projet. Vous pourrez ainsi mettre votre argent et votre temps sur des actions d’aide à la croissance.

 

 

 

Medhi Colin, expert SEO, MitSEO

Medhi Colin de MitSEO

Bien que ce soit une évidence, je rappelle tout de même qu’en fonction d’un site, son marché et sa stratégie, les leviers pertinents seront très variables !

Néanmoins, pour répondre à cette question, je vais me concentrer sur des techniques simples à mettre en œuvre et permettant de drainer beaucoup de long tail rapidement.

Pour avoir des résultats visibles, rapide et pérennes, quoi de mieux que de multiplier les termes où se positionner ?

Je vais donc axer ma réponse sur des méthodes liées spécifiquement au contenu calibrée pour la long tail. 

1. Exploiter la navigation à facette :

Sur un site utilisant ce type de navigation, nous pouvons rendre accessibles certaines facettes pour générer des milliers de contenus uniques en un temps record ! 
Attention tout de même à personnaliser les zones chaudes en fonction des facettes (title, h1, meta-description) par le biais de règles d’écriture automatiques. Aussi, le danger est de produire un spider trap ou d’ouvrir des centaines de milliers de pages sans intérêt. Il faut penser les règles d’ouverture en amont, basée sur une étude de mots-clés. 
Gardez en tête que chaque page générée doit avoir un objectif (un terme à cibler).

Exemple de règle : Débloquer la facette « coloris » sur la catégorie smartphone lorsqu’aucune facette n'est activée et générer les h1 suivants « smatphones + [COULEUR] ».

2. Indexer son moteur de recherche :

On y retrouve les mêmes intérêts et risques que sur la navigation à facettes si ce n’est pas bien pensé en amont. La spécificité ici, c’est qu’il faudra penser un nouveau maillage pour intégrer ces nouvelles pages au sein du site.

3.  Produire un contenu dense :

Les précédentes méthodes sont très efficaces et peuvent amener à des résultats rapides, mais cela nécessite un catalogue de contenu consistant au préalable ! Ce n’est pas le cas de tout le monde alors je vais me concentrer ici sur la production de contenu. 
L’idée est la suivante : plutôt que de penser un contenu pour un ou quelques gros mots-clés, de le penser pour en "attraper" des centaines de petits !

Avant l’écriture, faites une petite étude en vous basant sur des Google Suggest ou Answerthepublic par exemple. Listez les intentions autour du sujet pour y répondre et placez-y des termes découverts dans les suggestions et/ou la concurrence. L’idée est de garantir un minimum de trafic même si le mot-clé principal ne se positionne pas. Cela prend plus de temps, mais vous êtes sûr de capitaliser sur chaque contenu produit ! Il n’est pas rare de voir ce type de pages se positionner sur des centaines de « petits » mots-clés et drainer ainsi plusieurs milliers de visites mensuelles chacune. Bien sûr, côté résultat ce sera très variable selon votre thématique.

Bien entendu, il ne s’agit pas d’un top 3, mais d’une sélection de 3 méthodes parmi d’autres, il y a aussi beaucoup de choses intéressantes à penser côté maillage interne, offsite ou encore  de l’optimisation visant à cibler les positions zéro ou encore inciter par exemple.

 

 

 

Frédéric Canevet, expert SEO, ConseilsMarketing

Fréderic Cavenet de ConseilsMarketing

Si on me demande comment bien référencer un site dans Google, les 3 piliers sont toujours les mêmes :

  • Le "on page" (la page en elle-même), avec par exemple un site Wordpress et les plugins indispensables comme Yoast SEO
  • Les liens qui pointent vers cette page et les ancres, et donc obtenir des liens depuis des sites de référence
  • Créer des pages uniques pour chaque expression clé, pour cela on peut utiliser Google Keyword Planner, SEMrush.com ou Ahref.com

Au delà de ces généralités, voici 3 techniques efficaces pour améliorer le SEO d'un site :

1. Faire un audit des contenus existants :

Avec un peu de recherche, d'astuce et de rewriting léger on peut reprendre des anciennes fiches produits, des fichiers Word, des documentations, des réponses à appel d'offres... afin de se positionner sur de nombreuses expressions peu concurrentielles mais à forte valeur ajoutée.

Pour cela demandez au service marketing, au support technique, etc. de voir les archives sur le réseau informatique (et tout ce qui n'est pas publié sur le web) pour obtenir ces précieux documents.

2. Obtenir des liens en payant

Cette technique est à la fois dangereuse (car interdite par Google), mais efficace.

Il y a plusieurs solutions. La plus simple est de taper ses mots clés, et voir s'il n'y a pas dans les 4,5,6... pages des sites à l'abandon pour les racheter ou leur proposer d'écrire un article à valeur ajoutée (pas du blabla) en échange d'une rémunération.

Vous pouvez aussi passer par des plateformes comme RocketLinks, SeedingUp...

Mais attention, ce genre de techniques ne doit être mise en place que par des professionnels car une campagne mal menée (que des liens vers un seul article du site, que des gros sites, tous en même temps, qu'un seul lien vers votre site...) peut entraîner une pénalité.

Dans ce contexte, il est plus intéressant de faire un article invité (guest posting), c'est à dire demander à des sites, blogs, chaines YouTube, etc. reconnus pour ouvrir leurs sites aux contributeurs externes d'écrire un article.

Le lien peut aussi se faire en proposant un "cadeau" à l'éditeur d'un site : visites de vos locaux (si vous avez une activité exceptionnelle), envoi d'un cadeau physique original (Press Kit, goodies...), échange de marchandise ou produit d'équipement interne contre un lien...

3. Faire des interviews d'influenceurs pour obtenir un relais média sociaux ou un lien

Ce contenu est typiquement un excellent moyen d'obtenir des liens vers un site internet et un peu de trafic.

Il suffit d'aller interroger par email ou vidéo un influenceur en lui demandant de répondre à vos questions.

La petite astuce de pro consiste à faire un Facebook Live ou un Youtube Live avec un influenceur (ex: l'inviter à déjeuner), et ainsi lui demander de partager la vidéo sur son propre compte Facebook.

L'astuce inverse, est de proposer à un de vos fournisseurs un témoignage sur votre utilisation de ses produits, en échange d'un lien sur son site !

 

 

 

Joanna Duchesne, expert SEO, l'Agence Web

Joanna Duchesne d’Agence Web

L’optimisation du crawl

L’optimisation du crawl permet de guider les robots sur les bonnes pages à visiter, analyser puis positionner. Il faut donc empêcher le crawl de pages dupliquées, pages de fonctionnalités (panier, se connecter, comparateurs, filtre à facette) ou le gaspillage de crawl autre que le code 200 (exemple : 301 ou 404) que l’on retrouve dans des sites.

Couvrir l’ensemble des pages business

Une étude de mots clés ou lexicale permettra de déterminer les requêtes recherchées par les internautes, en découlera la création de pages optimisées. Cela apportera du trafic de courte ou longue traîne et permettra d'apparaître comme une référence sur la thématique visée.  Pour parfaire le tout, un maillage intelligent entre les différentes pages d’une thématique rendra plus efficace votre stratégie de contenus.

Acquisition de liens via des contenus originaux

Les internautes sont aujourd’hui friands des vidéos, infographies et autres contenus originaux ce qui permet de généralement acquérir des liens de très bonnes qualités et naturels. Attention, ce type de techniques est plus ou moins intéressantes selon les thématiques. Il est nécessaire d’adapter le contenu en fonction de sa cible.

 

 

 

Victor Lerat, expert SEO

Victor Lerat, Consultant en webmarketing

Réduire le référencement naturel à 3 critères est un peu trop réducteur. L'algorithme de Google évolue sans cesse et les consultants SEO doivent s'adapter. Rien qu'en 2016, Google aurait modifié son algorithme plus de 1600 fois !

Du coup, au lieu de m'attarder sur les 4 principaux critères que sont la technique, le contenu, la popularité et la vitesse de chargement, je vais vous donner 3 techniques pour ranker rapidement sans sortir l'artillerie lourde.

Indexer les URLs plus rapidement grâce à la SEARCH Console

Dès la mise en ligne d'un nouveau site (création ou refonte), il est indispensable de créer ou de mettre à jour la SEARCH Console. Ce compte devra contenir 4 propriétés (deux versions HTTP et deux versions HTTPs - avec et sans les trois "www"). Vous pourrez ensuite regrouper ces 4 propriétés dans un seul et même ensemble pour obtenir des données beaucoup plus fiables sur le référencement de votre site.

Une fois installé, vous allez devoir paramétrer deux - trois éléments (choisir la version officielle de votre site, votre pays cible et indiquer l'URL de votre sitemap). Pour les nouveaux sites, une fois que tout est OK d'un point de vue technique, je vous invite à utiliser la fonctionnalité : "Explorer comme Google" qui se trouve dans le volet "Exploration". Cet outil permet d'envoyer vos URLs aux robots des moteurs de recherche pour indexer ces URLs plus rapidement. C'est simple mais très efficace. Réitérer l'exercice dès que vous mettez en ligne une nouvelle page ou un nouvel article sur votre site. Ces nouvelles URLs seront indexées en 5min sur Google : c'est une bonne première étape pour ranker rapidement !

Structurer les pages grâce aux microdonnées

Les microdonnées permettent de préciser la nature d'un élément sur une page (un avis, une notation, une recette, un tableau, un prix...). Ces éléments permettent de donner du sens à une page et ils permettent surtout à Google de comprendre plus facilement et plus rapidement le contenu de vos pages web.

Au delà de structurer vos pages avec les balises h1 à h4, certains éléments peuvent avoir un impact rapide sur le ranking de votre site. Je vous invite donc à créer des pages avec des tableaux (comparatifs, descriptif technique, etc.). Autre donnée efficace : les avis ! Ils remontent plus ou moins facilement dans les SERPs de Google et apportent une certaine légitimité à vos pages. En construisant vos pages à l'aide de tableaux ou d'avis, vous vous donnerez plus de chances pour ranker sur Google !

Quoi qu'on en dise : les ancres, c'est top !

Obtenir des liens vers son site web c'est bien, mais obtenir des liens ancrés (et donc optimisés) c'est mieux ! N'hésitez pas à forcer un peu les choses en créant des liens artificiels sur des ancres exactes ou semi-exactes. Bien évidemment, ces liens doivent être réalisés dans la durée et entre-coupé d'une bonne dose de liens naturels.

Au lancement d'un site, n'hésitez pas à contacter les webmasters de sites dont la thématique est plus ou moins proche de votre site. Essayez d'élargir vos horizons et de trouver des points de connexion avec des sites intéressants d'un point de vue SEO. Exemple : un acteur de l'automobile pourrait très bien proposer un article sur l'impact environnemental à un webmaster travaillant pour un site autour de l'écologie. Et les exemples de ce type ne manquent pas. Dans le monde du SEO, la créativité est un atout indéniable !

 

 

 

Patrick Grobéty, expert SEO, 1mn30

Patrick Grobéty de PGC

Sur Internet, on retrouve beaucoup de théories sur la meilleure façon de référencer un site web. Or depuis des années, la solution la plus simple et rapide consiste à se concentrer sur un référencement local. L'objectif est de vous positionner rapidement sur des mots-clés liés à plusieurs lieux géographiques.

Je vous recommande de procéder ainsi :

1. Définissez votre domaine d'activité et votre zone de chalandise (par exemple : "graphiste en Suisse romande").

2.Listez 30 villes dans cette région et associez-les à votre mot-clé de base (par exemple : "graphiste Genève", "graphiste Lausanne", "graphiste Fribourg", "graphiste Neuchâtel", "graphiste Sion", etc).

3. Rédigez un article sur cette thématique de 750 à 1000 mots en incluant le premier mot-clé défini à l'étape 2 dans la balise TITLE et en titre principal H1 avec une petite variation (par exemple : "Graphiste Genève et Suisse romande" dans la balise TITLE et "Votre graphiste à Genève et en Suisse romande" en titre principal H1). Puis dupliquez ce dernier en modifiant quelques tournures de phrases et en y incluant le 2ème mot-clé. Et ainsi de suite pour tous les mots-clés.

Créez un site web avec les meilleures pratiques du SEO

 

 

Cédric Brun, expert SEO, IceRanking

Cédric Brun d’IceRanking

Si vous souhaitez obtenir des résultats SEO en quelques mois (3 à 6 mois), vous devrez dans un premier temps, créer un site bien structuré et optimisé pour le référencement (par exemple : un code HTML respectant les consignes de Google en matière de SEO) et ne surtout pas négliger le choix des mots-clés dans la création de votre contenu.

Ensuite, la création de liens qualifiés vers votre site reste le critère primordial pour monter en première position sur Google. C'est une partie du travail de référencement, qui est très chronophage et qui demande une certaine expertise.

Ces actions de netlinking ne doivent pas être prises à la légère, car selon la qualité des liens obtenus, cela peut être aussi bien bénéfique que dommageable sur votre positionnement.

 

 

 

Benjamin Thiers, expert SEO

Benjamin Thiers

Je ne vais pas être très original car je reste attaché aux fondamentaux. Certains, même en 2017, ont parfois tendance à les négliger.

Premier point : un code sans fioritures, qui permette un chargement rapide et un affichage instantané des pages. Oubliez les widgets inutiles, les éléments en Javascript ou en Ajax qui alourdissent une page, les photos non compressées qui alourdissent tout le site. La vitesse de chargement est d'autant plus importante que votre site compte un grand nombre de pages.

Deuxième point : des pages au contenu irréprochable, dès leur mise en ligne. Partir sur des bonnes bases SEO implique d'offrir directement à Google un contenu de qualité pour nourrir son algorithme. Si vous lancez un nouveau site, ne créez pas de nombreuses pages vides en espérant les remplir dans les semaines ou les mois qui suivent, dans l'espoir de gagner du temps en indexant leur URL le plus tôt possible. Ce serait contre-productif.

Troisième point : travaillez votre netlinking une fois que vous vous êtes assuré que votre contenu est propre, et privilégiez toujours la qualité à la quantité. Mieux vaut un nombre restreint de liens, sur des sites qui possèdent un bon indice de confiance et sont d'une thématique similaire ou complémentaire, que des liens avec des sites de faible qualité ou sans rapport avec votre activité.

 

 

 

Isabelle Canivet, expert SEO, Yellow Dolphins
Isabelle Canivet de Yellow Dolphins 

Difficile d’épingler trois techniques. Tout dépend du site, de la cible, de la concurrence, des moyens budgétaires, du temps, du management, des ressources.

En règle générale, je pense que le contenu au sens large reste un des facteurs de succès pour améliorer le SEO, fidéliser et convertir l’utilisateur. Une stratégie de contenu sera d’autant plus efficace si l’expérience UX est satisfaisante.

L’amélioration continue de l’ergonomie des interfaces vient donc en soutien du travail du référenceur. Bien sûr, tout cela ne fonctionne que si le site est accessible pour les robots. Une vigilance technique et la suppression des freins au référencement font partie du travail quotidien du référenceur. Et si le lien reste un critère, j’aime qu’il se crée spontanément, ce qui nous ramène à l’excellence du contenu ;)

 

 

 

Rodrige Fenard, expert SEO, Soumettre

Rodrigue Fenard de Soumettre.fr

Selon moi, la première chose à maîtriser est la technique de son site, car elle permettra à votre visiteur (comme aux robots) de bien naviguer à l'intérieur. C'est même la base pour commencer son SEO.

Après la définition de la structure, en second point vient la stratégie de communication. Qui va permettre de VOUS identifier, aux travers de vos contenus (fiches produits, blog, articles externes et réseaux sociaux). À vous de trouver ce qui vous démarquera des autres comme un style rédactionnel, une identité visuelle, ou même une mascotte et rendra logique mon point trois, les liens.

Comme dit plus haut, sur ce point trois, il faudra soit être remarquable, soit créer votre notoriété de façon maîtrisée. Les deux permettent de recevoir des liens / visiteurs qui permettront de convertir soit en commandes grâce à des influenceurs, soit grâce au positionnement de vos pages.

Si les trois éléments sont présents, vous avez de fortes chances de vous démarquer aux yeux des visiteurs mais aussi des moteurs qui vous mettront en avant.

 

 

 

Mathieu Chartier, expert SEO, internet formation

Mathieu Chartier d’Internet-Formation

Si l'on se réfère à ce que disent les moteurs de recherche, les principaux critères de référencement sont les contenus, le netlinking puis RankBrain (selon le PDG de Google Sundar Pichai notamment). Partant de là, mais aussi de diverses études réalisées ces dernières années, on peut donc dire que les contenus et les liens demeurent majeurs. J'aurais tendance à ajouter en troisième lieu tous les facteurs d'optimisation d'expérience utilisateur (adaptation mobile, PageSpeed, etc). Voici donc 3 techniques que j'aurais tendance à privilégier pour une bonne stratégie SEO :

1. Optimisation des contenus (title, titres internes, mots clés),
2. Obtention de backlinks de qualité (plusieurs méthodes possibles comme des partenariats, de bons annuaires, du guest-blogging, etc.),
3. Amélioration profonde de la vitesse des sites (nombre de requêtes par page, chargement du DOM, mise en cache, etc.).


 

 

Mahdi Mesbahi, expert SEO, SEO.fr

Mahdi Mesbahi de SEO.fr

Exploiter la partie mobile :

C’est l’enjeu majeur du search. Le mobile-first annoncé par Google n’est qu’une réponse aux nouveaux usages des internautes. Dans les années à venir, les algorithmes de Google prendront en compte les aspects mobiles en priorité. Optimiser son site pour le mobile est donc fondamental pour le SEO.

Le contenu :

Mais pas n’importe lequel ! Les internautes consomment de plus en plus de vidéos et d’images. Une stratégie de contenu adaptée consiste à créer des contenus à valeur ajoutée et à en faire la promotion sur les réseaux sociaux.

Les liens :

Malgré ce qui peut se dire sur nombre de blogs, les backlinks restent encore la pierre angulaire du SEO. Acquérir des liens de qualité et thématiques est indispensable pour améliorer le positionnement de votre site.


 

 

Maximilien Labadie, expert SEO, Web & SEO

Maximilien Labadie de Web & SEO

Ce que je privilégie avant tout pour monter un site apprécié de Google, c'est (1) monter un cocon sémantique riche et complet (2) veiller à ce que le code soit parfaitement optimisé (3) obtenir des liens thématiques de qualité.

1. Le site doit être parfaitement structuré et organisé, il doit aborder tous les sujets, problématiques et répondre à toutes les questions possibles autour d'un sujet donné. Le site se doit d'être LA référence en la matière, pour espérer figurer dans le haut du classement.

2. Le site doit être parfaitement codé et optimisé, pour qu'il soit accessible facilement et rapidement pour les lecteurs bien sûr, mais aussi pour les moteurs de recherche. Cela passe par la bonne utilisation des balises HTML, le bon choix des mots clés, l'optimisation des performances...

3. Enfin, le dernier levier important concerne le netlinking, mais pas n'importe lequel : un netlinking qualitatif et pertinent. Il est primordial d'acquérir des liens "légitimes" dans la même thématique que notre site ou une thématique très proche.

 

 

 

Christian Neff, expert SEO, Markentive

Christian Neff de Markentive 

Il existe de nombreux facteurs qui influencent le référencement naturel des sites internet et ils tendent à évoluer en permanence. Les contenus, la qualité et quantité des backlinks, tout cela joue un rôle évidemment, mais d’une manière générale, les moteurs de recherche tendent à s’aligner sur les attentes des visiteurs. Aussi pour réussir, voici quelques conseils :

1. Favoriser la production régulière de contenus (blog ou webpages) autour des mots clés visés par l’entreprise. Cela a l’air logique, mais allier fréquence, quantité et qualité est parfois un challenge. Et plus on parle d’un sujet correctement, plus on a de chances de répondre aux attentes variés des internautes. Et Google le remarquera !

2. Optimiser la "qualité technique" du site : un site bien référencé est généralement rapide, responsive, compatible mobiles, sécurisé (HTTPS) et facile à faire vivre.

3. Ne jamais oublier le visiteur : Les meta descriptions sont parfois bâclées ou sur-optimisées SEO alors qu’elles devraient avant tout parler au visiteur. Si vous êtes premier sur Google mais que personne ne clique sur votre lien, vous n’y resterez pas longtemps. Même constat si à peine arrivé sur votre site, le visiteur le quitte aussitôt. En même temps, si les gens ne cliquent pas sur votre lien ou ne restent pas sur votre site, méritez vous vraiment d’être bien référencé ?


 

 

Patrice Krysztofiak, expert SEO, Sitepenalise
Patrice Krysztofiak de Sitepenalise

La vitesse de chargement:

C'est un paramètre souvent incompris des clients, car bien souvent ils disposent d'une connexion internet par câble ou fibre optique. Le chargement de leur site leur semble instantané. Pourtant on parle ici d'intervalles minuscules, chaque milliseconde compte. Le but du jeu est d'être plus rapide que tous les sites devant vous.

La fraicheur du contenu :

Publier régulièrement des articles frais sur son site. Google aime les sites vivants et mis à jour régulièrement. Il est très difficile de tenir sur la durée. On parle ici de bloguer pendant plusieurs années. Créer du contenu coûte cher et sur certains secteurs, il est quasi impossible de se renouveler, on se retrouve donc à court d'idées pour produire du contenu frais !

Les liens :

Bien entendu la puissance des liens entrants n'est plus à démontrer, cependant l'exercice est périlleux. Google veille à ce que les liens ne soient pas (trop) artificiels, il faut donc marcher sur des oeufs si on décide de se lancer dans la création active de liens entrants...


 

 

Anthony Degrange, expert SEO,
Anthony Degrange

Pour ma part, je ne vais pas être très original mais voici les 3 meilleurs piliers pour un référencement optimal en 2017 :

Le sémantique :

Le choix de mots-clés stratégiques, c'est à dire propices à la conversion/à la vente, le must étant de se servir des expressions qui convertissent en Adwords pour les cibler en SEO et augmenter ainsi son ROI => synergie SEO/SEA,

La répartition des mots-clés prioritaires sur les pages les plus pertinentes au niveau de la balise title => synergie mots-clés/pages pour éviter la cannibalisation + utiliser des synonymes en deuxième partie de title (ainsi que dans la balise H1) pour varier la sémantique et travailler les expressions de longue-traîne / requêtes géolocalisées.

Longueur et fraîcheur des contenus + variété des médias proposés (images, infographies, vidéos...),
l'importance des contenus orientés utilisateurs (position zéro facilitée par l'usage de listes à puces) + cross-linking + microdonnées pour séduire à la fois l'internaute et les spiders.

La popularité :

Obtenir des backlinks depuis des sites de même thématique et à forte autorité => variété des liens (forums, commentaires de blogs influents, relations presse...),

Le combo commentaires on-site + partage des articles sur les réseaux sociaux pour développer sa communauté => impact des réseaux sociaux off-site (jeux concours, publications...) + l'importance de la fraîcheur des pages via les commentaires.

Autres :

Le combo Mobile-Friendly (responsive design) + format AMP + vitesse de chargement des pages sur mobile notamment.

Un site = n'indexer que des URLs réellement indexables (optimisation du crawl et de l'indexation) => crawl sculpting,

La meilleure règle pour un bon référencement naturel est de donner avant de penser à recevoir (link-baiting), autrement dit, il faut accepter d'être généreux avant que les autres ne le soient + synergie des actions de communication offline pour pousser les actions web vers un ou plusieurs objectif(s). En effet, le référencement naturel fait partie, plus que jamais, d'une stratégie de communication globale.

Enfin, le référencement naturel n'est rien sans une part d'analyse (webanalyse/data marketing) qui permet d'orienter les actions vers ce qui marche et ce qui ramène du business => analyse des mots-clés qui perforent, analyse de crawl pour orienter les spiders vers les pages qui ont un réel enjeu stratégique, analyse de logs pour identifier les points d'entrée vers le site / le comportement des robots des moteurs de recherche...

 

 

 

David Groult, expert SEO

David Groult

La Technique

Faire qu'un site soit accessible et facilement intelligible pour les robots des moteurs de recherche.

On parlera alors d'indexabilité et de crawlabilité. L'objectif sera de faciliter le travail d'exploration des googlebots pour qu'ils parcourent et indexent plus facilement l'intégralité des pages utiles (pour le SEO) d'un site.

Le Contenu

Le contenu est essentiel pour obtenir un bon référencement. Il faudra donc veiller à disposer d'un contenu qualitatif et quantitatif qui répondent aux questions des internautes sur les différents mots-clés stratégiques de l'activité d'un site. Chaque mot-clé stratégique devra donc disposer de sa propre page dédiée où seront optimisées les zones chaudes de contenus (balise title, balise H1...) en utilisant un vocabulaire riche reprenant le champ sémantique complet du mot-clé à positionner.

La Popularité (Netlinking)

Seul levier "offsite", le netlinking est encore aujourd'hui, un pilier fondamental de toute stratégie SEO. Il est indispensable de travailler sa communication pour obtenir des liens externes de qualité en quantité. Alors que la quantité primait jusqu'en 2012, la qualité des sites partenaires est désormais un pré-requis si l'on veut éviter la pénalité Pingouin.

 

 

 

Rudy Viard, expert SEO, Webmarketing Conseil

Rudy Viard de Webmarketing Conseil

L'algorithme de Google utilise des milliers de critères pour définir quelle page mérite d'apparaître en premier selon l'utilisateur, sa recherche, sa localisation, son appareil...

Décortiquer ces paramètres est intéressant en soi mais Google, à travers la voix d'Andrey Lipattsev, Search Quality Senior Strategist chez Google, nous a facilité le travail en les synthétisant en 3 grands ensembles qui impactent le référencement de vos pages à savoir :

  1. Les liens
  2. Les contenus
  3. Rankbrain, l'algorithme d'intelligence artificielle de Google permettant d'apprendre en continu pour améliorer la pertinence de son moteur

Mes recommandations pour améliorer votre SEO se déclinent donc logiquement autour de ces 3 points :

  1. Allez intelligemment à la chasse aux liens externes (ceux publiés sur des sites complémentaires au vôtre) et travailler la structure de votre site pour tirer parti de vos liens internes.

Exemple : des consultants en organisation des entreprises pourraient faire pointer vers leur page de prise de contact "Améliorer votre management" le guide "5 Techniques de Management pour Améliorer la Performance des Commerciaux" pour travailler ce que l'on appelle le "maillage interne" tout en allant demander un lien sur le site de l'association nationale des cabinets conseil ou encore en intervenant dans un blog ou magazine en ligne afin d'obtenir un lien externe thématiquement pertinent.

  1. De créer des contenus plus longs, plus riches, mieux illustrés, plus lisibles et surtout apportant plus de valeur aux utilisateurs.

Google recherche des "solutions" aux problèmes de ses utilisateurs. Réfléchissez aux problèmes de vos clients et apportez la meilleure réponse possible.

  1. De donner à Rankbrain ce qu'il souhaite : des titres cliquables dans les résultats de Google et une expérience positive sur votre site.

Travaillez donc vos titres et faites en sorte qu'une fois sur votre site, l'utilisateur reste le plus longtemps possible et consulte plusieurs pages. Cela suppose un site rapide, adapté à tous les navigateurs notamment mobiles, proposant des contenus structurés, lisibles, illustrés.

 

 

 

Adrien Russo, expert SEO, Puissance Space
Adrien Russo de Puissance Space 

Seul levier "offsite", le netlinking est encore aujourd'hui, un pilier fondamental de toute stratégie SEO. Il est indispensable de travailler sa communication pour obtenir des liens externes de qualité en quantité. Alors que la quantité primait jusqu'en 2012, la qualité des sites partenaires est désormais un pré-requis si l'on veut éviter la pénalité Pingouin.

Il n’existe pas de recette magique pour référencer et positionner un site ainsi que ses pages dans les moteurs de recherche. Mais, parmi les 200 facteurs SEO qui existent actuellement, certains ressortent. Pour ma part, les 3 critères qui ont le plus d’impact sont le contenu / structure du site, liens (netlinking), performance (vitesse).

Premièrement, il faut créer et organiser des contenus ayant pour objectif de se positionner. Il faut optimiser les balises « Title », la sémantique et l’organisation des contenus dans le site (maillage interne et structure du site). La technique du « siloing » est à mes yeux la meilleure méthode pour organiser un site web.

En second lieu, il est indispensable de populariser son site web (uniquement après avoir optimisé les facteurs « on site », dans le cas contraire, les liens peuvent n’avoir que peu ou pas d’impact voire un impact négatif). Il existe diverses méthodes pour la création de liens, la plus importante à mes yeux est d’avoir un réseau de contacts avec qui échanger / acheter du lien, et posséder un réseau de sites (pas nécessairement très gros) pour échanger à volonté.

« Imaginez que vous ayez 10 sites par thématique et que vous travaillez sur 5 thématiques différentes. Cela vous fait un petit réseau de 50 sites. Avec cela, vous pouvez facilement échanger des liens de manière régulière tout en alimentant votre réseau de nouveaux contenus avec et sans liens. »

Cette phase de popularisation est à mes yeux l’étape la plus importante pour, à proprement dit, se positionner. C’est aussi un travail de longue haleine, le profil de liens d’un site… ça s’entretient !

Et enfin, je pense qu’il est important d’optimiser un maximum les performances de son site web (vitesse de chargement). Si nous utilisons un CMS type WordPress, il est préférable de vérifier comment est codé le thème (CSS / Javascript) avant de l’acheter. La mise en cache est aussi une bonne solution pour optimiser le temps de chargement du site web. Divers outils existent en ligne (Pingdom, GTmetrix, PageSpeed Insights, etc) pour tester les performances de son site avec les recommandations qui vont avec 😊

 

 

 

Antonin Delfino, expert SEO

Antonin Delfino 

Il n'y a, à mon sens, pas de "techniques plus performantes" mais des techniques plus ou moins efficaces selon la thématique et surtout la volumétrie / notoriété du site en question.

1. Mais si l'on souhaite généraliser, la première technique à mettre en oeuvre le plus rapidement possible est la création importante de contenus à forte valeur ajoutée pour une couverture la plus fine et la plus pertinente possible de la thématique visée.

2. La seconde, qui fonctionne dès que l'on possède une certaine volumétrie, est l'organisation sémantique des contenus au sein du site via un "siloing" bien pensé. Chaque contenu est alors bien catégorisé et sa pertinence est accrue aux yeux des moteurs de recherche.

3. La 3ème serait alors un netlinking malin qui, selon la taille / notoriété du site, pourra être basé sur des retombées presse, liens naturels générés grâce aux contenus à forte valeur ajoutée créés précédemment et alimenté par des sources complémentaires variées.


 

 

Olivier Duffez, expert SEO, Webrankexpert

Olivier Duffez de Webrankexpert

Bon, selon moi, pour réussir à percer, concentrez-vous sur ces 3 éléments :

  • Développez une marque (notoriété forte) : il faut que Google remarque que les internautes la cherchent. C'est excellent en SEO et assure une couche de trafic
  • Faites un grand nettoyage de toutes les pages de votre site à faible valeur ajoutée : supprimez les trop mauvaises et améliorez nettement les autres. Votre site ne doit jamais décevoir un internaute qui le découvre pour la 1ère fois en provenance de Google.
  • Publiez 2 ou 3 pages dont le contenu impressionnera 95% de ceux qui tomberont dessus. Puis faites en la promotion. Elles drainent un maximum de visites mais aussi de backlinks !

 

 

 

Raphael Doucet, expert SEO, visibilité référencement

Raphael Doucet de Visibilité Référencement  

Je crains de n'être guère original dans mes réponses mais si je devais citer 3 techniques pour un référencement efficace ce serait:

  • Un contenu de qualité, pertinent et engageant. Soyez remarquables et démarquez-vous de ce que font les autres. Donnez une raison aux internautes de vous lire, de partager vos contenus et enfin donnez à Google une raison de vous positionner. Pourquoi votre site plus qu'un autre si vous avez le même contenu que 100 ou 1000 autres sites
  • L'organisation de son contenu et la gestion de la structure de son site. A fortiori si vous avez un
    e-commerce. J'ai encore eu le cas très récemment de sites clients avec une e-boutique et une totale anarchie sur le site en terme de maillage interne, de gestion des URL... Un gros nettoyage a permis de grosses évolutions en terme de ranking et de trafic.
  • Un netlinking de qualité. Quoi qu'on en dise ou lise à droite et à gauche, un site sans liens n'a quasiment aucune chance de se positionner dès que les requêtes deviennent concurrentielles.

 

 

 

Sebastien Billard, expert SEO

Sébastien Billard

L'optimisation d'un site est toujours fonction du contexte propre à chaque site. Ce qui marchera pour un site ne marchera pas forcément pour un autre, ou ne sera pas forcément activable. Aussi plutôt que de préconiser 3 techniques, je proposerais plutôt 3 questions à se poser :

  • Votre site propose-t-il bien les contenus en adéquation avec les requêtes des internautes ?
  • Votre site permet-il une exploration complète ainsi qu’une bonne compréhension par les moteurs de recherche ?
  • Votre site bénéficie-t-il de suffisamment de liens externes ?

Répondre à ces questions vous permettra de déterminer les techniques à mettre en œuvre en fonction de VOTRE contexte.

Créez un site web totalement optimisé pour le SEO

 

 

Philippe El Khechen, expert SEO, Primelis

Philippe El Khechen de Primelis

Positionner un site dans les résultats des moteurs de recherche est aujourd’hui une combinaison de plusieurs facteurs, bien que certains aient plus de poids que d’autres. Reste que la base d’une bonne stratégie SEO réside dans l’identification initiale des mots-clés légitimes à cibler et dans le déploiement d’une arborescence optimale en fonction des ressources du site. Autrement dit, il est avant tout nécessaire de mériter son positionnement.

1er facteur : les liens

Le netlinking est toujours le facteur le plus important en SEO et constitue donc une technique de référencement incontournable. Si la quantité de backlinks que reçoit un site est un facteur clé, l’emplacement de ces derniers, leur contextualisation et leur fréquence d’acquisition comptent tout autant pour une stratégie de netlinking qualitative. L’analyse du passif SEO en amont de la phase d’acquisition est également capitale pour définir les actions à effectuer en aval. Enfin, il ne faut pas oublier que l’impact des backlinks sera plus fort s’ils ciblent des pages techniquement et sémantiquement optimisées.

Tips : vérifiez si le site a subi une pénalité, si son profil d’ancre est naturel ainsi que la nature et la répartition des liens qu’il reçoit. Ensuite, établissez une roadmap en accord avec les besoins du site et négociez des liens sur des sites thématiques à forte popularité et où vous avez la possibilité de choisir l’ancre des backlinks et leur page de destination. N’ayez pas peur d’acheter des liens, tant qu’ils sont publiés sur des domaines de confiance et font partie d’une acquisition plus globale et diversifiée.

2e facteur : le contenu

Le contenu d’une page est primordial pour ancrer sa légitimité aux yeux des moteurs de recherche et aider ces derniers à juger de la pertinence du site dans sa thématique. Il est particulièrement important de posséder des contenus avec des empreintes propres aux mots-clés ciblés. Par exemple, Google attendra sur une requête e-commerce une page avec un listing produits plutôt qu’un contenu informationel. Chaque contenu doit par ailleurs être considéré comme une partie d’un univers sémantique composé de plusieurs pages abordant des sujets connexes et maillées entre elles de façon contextualisée, de sorte à renforcer la pertinence du site sur ses mots-clés stratégiques.

Tips : priorisez d’abord le balisage prioritaire de vos pages, avec notamment la balise title, qui est le facteur on-page ayant le plus de poids en SEO. Le mot-clé principal de vos pages doit se retrouver à minima dans le title afin de leur donner le plus de pertinence. Pour gagner en efficacité dans votre stratégie de positionnement, n’hésitez donc pas à publier des pages avec uniquement un balisage prioritaire optimisé avant d’y ajouter du contenu, souvent plus chronophage à produire, si ce dernier n’est pas indispensable au ranking. 

3e facteur : les performances

La vitesse de chargement d’un site et son niveau d’optimisation technique constituent l’un des facteurs principaux de l’amélioration de son référencement. Il s’agit d’un enjeu d’autant plus important qu’il concerne également les utilisateurs du site, qui peuvent voir leur expérience de navigation appauvrie par un site non performant, tout particulièrement sur mobile. Conserver des temps de chargement bas, optimiser les images chargées, limiter les requêtes effectuées au serveur et posséder une structure claire et lisible par les moteurs de recherche sont donc au cœur d’une stratégie SEO optimale. 

Tips : tâchez d’alléger au maximum le poids de vos différents gabarits de page et d’améliorer vos performances serveur, ce qui vous garantira une vitesse de chargement appréciable. Lors de la construction ou l’administration de votre site, pensez à simplifier le crawl des robots des moteurs de recherche afin que ces derniers découvrent l’ensemble de vos pages pertinentes et ne gaspillent pas leurs ressources (crawl budget) dans l’exploration de pages sans plus-value.

 

KevinRichard.jpeg

Kevin Richard de SEObserver

Les technniques les plus performantes sont :

  1. répondre au besoin de l'internaute avec un contenu incroyable. Oubliez "contenu unique", "longueur de xxx mots", "score sémantique bidule truc" : faîtes quelque chose de bien supérieur aux concurrents.
  2. populariser ce contenu grâce à des beaux et nombreux backlinks bien placés : le backlink reste le sang du web.
  3. et de manière générale : analyser ce que font les concurrents pour les battre à leur propre jeu : ils ont des beaux backlinks ? Je veux les mêmes et encore mieux. Ils ont un contenu de qualité ? Je veux faire quelque chose de 10x mieux.

 

 

Alexandrine-Betbeder.jpg

Alexandrine Betbeder de Pumpup.fr

Avant toute chose, sachez que j’ai eu une autre vie avant le SEO. Je suis une ancienne journaliste reporter d’images et quand j’ai souhaité changer de métier, je me suis intéressée à la rédaction de contenu sur le web.

J’ai basculé dans l’univers du référencement naturel et 2 ans après je dirais que je ne suis pas aussi dépaysée que ça : les algorithmes changent presque aussi vite que l’actualité, il faut sans cesse s’adapter et faire preuve de souplesse pour être le plus réactif possible.

Pour référencer un site web, je pense que les 3 techniques SEO les plus performantes à ce jour sont :

Le contenu ou comment raconter une histoire en séduisant les internautes par un contenu qualifié et pertinent mais aussi en faisant plaisir aux robots. C’est le nerf de la guerre. Pour être optimisé, un site doit comporter suffisamment de contenu dans la zone principale de ses pages mais également dans ses articles de blog. Google s’intéresse de plus en plus à l’intention de recherche des utilisateurs. Il faut donc identifier les mots-clés pertinents pour les placer aux bons endroits.

La vitesse :

Adapté à la tendance du mobile first, le format AMP (Accelerated Mobile Pages) affiche 4 fois plus rapidement le contenu des pages. Aujourd’hui, ce format s’étend aux sites e-commerce dont certains ont déjà observé une optimisation de leurs taux de conversion. Pour aller plus loin, il faut évoquer les PWA, les Progressive Web Apps. Cette méthode permet de développer un site web spécifiquement pour les mobiles avec un temps de chargement considérablement réduit. Pour réduire le temps de chargement des pages, il faut penser également à améliorer le temps de réponse des serveurs, centraliser le CSS et le Javascript dans des fichiers à part et alléger le poids des images.

La notoriété :

Les backlinks et les réseaux sociaux sont complémentaires et indissociables pour augmenter le trafic et asseoir la notoriété. Les backlinks sont des sources de trafic qui favorisent le classement SEO et les réseaux sociaux favorisent la promotion des contenus grâce aux partages.

 

 


jerome-pasquelin.jpg

Jérôme Pasquelin

1. Il faut des fondations solides avec des landing pages remplies de contenu pertinent. Coupler 1.fr et yourtext.guru permet d'avoir un texte avec un signal positif (pertinent et pas sur-optimisé) sur les pages à faire ressortir dans les SERP. L'autre point important est que ces pages-là doivent être bien "entourées" afin que globalement, Google voit que l'on est spécialiste de la thématique : FAQ, lexique, annuaire, actualités, guides, etc.

2. Pour un positionnement stable, acquérir de "bons" backlinks venant de -gros- sites de référence dans la thématique (ou thématique connexe) , sur une durée pas trop courte et surtout pas de sur-optimisation au niveau des ancres.

3. L'EMD marche encore très bien si on ne force pas trop sur les ancres.

Merci à tous ces experts du SEO

Ils ont spontanément souhaité participé à ce round-up. Nous sommes très heureux de cela.

Ce que l’on trouve génial chez Orson.io, c’est que tous ces conseils vont dans le même sens. Un bon référencement c’est d’abord et avant tout 3 ingrédients:

  • un site internet construit sur un socle technique de qualité,
  • des contenus riches et qualitatifs
  • des liens entrants pertinents qui renforcent la notoriété d’un site internet.

Ensuite, tout est question de dosage mais, il n’y a pas de solutions miracles ou de techniques hacks cachées. Les propositions commerciales “miracles” et les effets de mode sont à proscrire.  

Le référencement implique un investissement dans la durée mais qui rapporte énormément avec une position qui dure.

Si vous avez d’autres conseils à partager avec la communauté et aux différents lecteurs, partagez votre avis, vos techniques directement dans la partie commentaires ci-dessous!

Partagez ces conseils sur vos réseaux sociaux !

Guide exclusif sur création de site

Tsi-Fei Chan

Tsi-Fei Chan

Tsi-fei is the Co-Founder of Orson.io and has a passion for digital marketing, GrowthHacking and SEO. You can find him at @tsifeichan

Plus de conseils pour créer un site efficace

Pourquoi utiliser Google My Business ?

Presque 60% du trafic de l’internet vient aujourd’hui des Smartphones et des tablettes. L’usage de la recherche sur internet a donc profondément évolué ce qui a amené les moteurs de recherche à introduire la notion de référencement local dans...

Lire la suite

Pourquoi adapter votre site web pour le mobile ?

Si vous vous posez encore la question, l'instant est grave car vous délaissez une grande partie de votre audience.

Lire la suite

Les 15 logiciels SEO indispensables

Vous êtes en train de repenser votre stratégie digitale ou de faire la refonte votre site internet ? C’est le bon moment pour vous poser la question de votre positionnement SEO sur les principaux moteurs de recherche.

Lire la suite

Tailles des balises titres et descriptions sur mobile

Avec 60% de mobinautes, vos sites mobiles doivent maintenant s'adapter à votre audience et cela commence pas les balises titres et descriptions de vos pages.

Lire la suite